Les conférenciers de la Coalition Rupture face aux journalistes

La «Coalition Rupture» s’est présentée ce lundi à la presse. Il s’agit d’une nouvelle alliance politique constituée en vue des élections du 22 novembre 2020 et qui entend faire de la bonne gouvernance, du renouvellement de la classe politique ses principes cardinaux.

Les conférenciers de la Coalition Rupture face aux journalistes

La «Coalition Rupture» telle que présentée à la  presse ce lundi 29 juin, comprend notamment l’Alternative patriotique panafricaine/Burkindi, du Mouvement patriotique pour le salut (MPS), le  parti Progressiste unis pour le renouveau (PUR), le Rassemblement des écologistes du Burkina Faso (RDEBF) et  l’Union pour la renaissance démocratique/Mouvement sankariste (URD/MS).

Un regroupement de formations politiques qui se veut progressiste et qui entend faire de la bonne gouvernance, du renouvellement de la classe politique ses principes cardinaux de gestion des affaires publiques. D’où l’adjectif ‘’rupture’’ pour qualifier la Coalition dont les membres veulent aussi aller en rangs serrés aux élections du 22 novembre 2020.

Pour ce faire, ils sont favorables à une candidature unique à la présidentielle en leur sein et avec d’autres acteurs partageant les mêmes convictions politiques.

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici