Le Premier ministre Christophe Dabiré se prêtant aux questions des journalistes

Il l’avait dit, il n’a pas d’agenda caché. Aussitôt dit, aussitôt fait. Il n’est pas effectivement candidat aux législatives, encore moins à la présidentielle de ce 22 novembre 2020. Tôt ce dimanche, il s’est rendu à l’est de la capitale, au pied de l’échangeur de l’est où il a voté à l’école Dassasgho B, «Ecole Yaka». Le Premier ministre Christophe Dabiré, puisque c’est de lui qu’il est question, livre ici ses sentiments.

Le Premier ministre Christophe Dabiré se prêtant aux questions des journalistes à l’issue de son vote à l’école Dassasgho B

 Christiophe Dabiré : «C’est d’abord un acte de citoyen et je profite de l’occasion pour inviter tous ceux qui ont été enrôlé, qui ont leurs cartes d’électeurs d’aller voter parce que c’est un acte citoyen qui doit contribuer à renforcer l’état de droit et la démocratie dans notre pays. Je voudrais profiter également pour féliciter tous ceux qui ont été à l’origine de cette journée, tous les acteurs qui ont été contribué à faire en sorte que cette journée puisse être une réussite. Je souhaite simplement que nous puissions aller au bout de ce processus avec la certitude que c’est le Burkina Faso qui gagne et que l’état de droit sera renforcé et nous aurons une démocratie qui continuera à progresser».

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici