Le président Roch Marc Christian Kaboré a prêté serment ce lundi pour un second mandat présidentiel

Élu le 22 novembre dernier par la majorité des Burkinabè, avec 57,74% des voix, Roch Marc Christian Kaboré est désormais installé, pour une seconde fois, dans le fauteuil de président du Faso.  La cérémonie d’investiture a eu lieu ce jour 28 décembre 2020 au palais des sports de Ouaga 2000, à Ouagadougou.

Le président Roch Marc Christian Kaboré a prêté serment ce lundi pour un second mandat présidentiel

Conformément à la constitution, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a été investi ce Lundi après sa victoire à l’élection présidentielle du 22 novembre. C’est sous le regard de 600 personnes que le président des Burkinabè, élu pour une seconde fois, a prêté serment. Cette cérémonie d’investiture, sous les directives du conseil constitutionnel s’est déroulée en trois temps. D’abord, la cérémonie a été ouverte par une prestation de serment du président Roch Marc Kaboré. Cette étape a été suivie de la cérémonie d’investiture proprement dite, au cours de laquelle il a reçu les insignes de grand maître des ordres burkinabè. Pour mettre fin à la cérémonie, le président du Faso a procédé à la lecture de son discours.

Des défis à relever pour le président, mais avec de l’espoir

Remise de la grande croix au président investi

Le président nouvellement investi, a reconnu lors de son intervention que de nombreux défis sont à relever au cours de son nouveau mandat, mais il garde aussi espoir que sa vision d’un Burkina meilleur est réalisable. Ainsi dit-il :<<ce nouveau quinquennat s’annonce avec plein de défis et d’espoir>>. Pour cela, il entend mettre la bonne gouvernance au centre des préoccupations du peuple burkinabè.

De ce fait, le programme autour duquel il a été élu et <<porteur d’un lendemain meilleur>> sera la boussole qui conduira le Burkina vers sa délivrance. Il a ainsi tenu à rassurer l’ensemble des Burkinabè de rester attentif à leurs préoccupations, surtout pour ce qui concerne :<< la réconciliation nationale, la paix et la sécurité, gages de toute action de développement>>.

Les compatriotes sont appelés à contribuer à la construction du Burkina de demain

Afin de parvenir à donner naissance à l’État rêvé d’ici à la fin de son quinquennat, le président Roch Marc Christian Kaboré a lancé un appel à l’ensemble du peuple. Il invite les Burkinabè à :<<l’ardeur au travail et à la défense de l’intérêt supérieur>> de la Nation qui, selon lui, a plus que jamais besoin de l’union sacrée de ses fils et filles pour son développement.

Également, le président du Faso a appelé le peuple burkinabè à se départir de toutes les :<<tentatives suicidaires de repli identitaire et de la stigmatisation de communauté entière consécutives à l’action de groupes armés terroristes dans certaines localités>>; des actes qui, sans aucun doute, portent atteinte à la paix, à l’unité et à la cohésion sociale.

Aziz Yoda

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.