Les représentants de la CEDEAO félicitent toutes les parties prenantes et le peuple nigérien pour le bon déroulement du double scrutin

Dans le cadre de l’élection présidentielle du 27 décembre 2020 de la république du Niger, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a dépêché une mission électorale dirigée par SEM Mohamed Namadi Sambo, ancien vice-président de la république du Nigéria et soutenue par une équipe technique dirigée par le commissaire aux affaires politiques, paix et sécurité de la commission de la CEDEAO, le Général Francis Behanzin et SE Mme Liliane Alapini, représente résidente de la CEDEAO en république du Niger et centaine d’observateurs.La mission est composée d’une centaine d’observateurs électoraux.

Les représentants de la CEDEAO félicitent toutes les parties prenantes et le peuple nigérien pour le bon déroulement du double scrutin

« Le tri, le dépouillement, le décompte des bulletins de vote, ainsi que la publication des résultats dans les bureaux de vote, ont été effectués de manière professionnelle, transparente et crédible, et sous la surveillance d’agents des partis et d’observateurs », a indiqué la missions de la CEDEAO à Niamey ce 29 décembre.

En outre la mission juge dans l’ensemble, le processus de vote qui s’est déroulé de manière ordonnée, apaisée et professionnelle, et le secret du scrutin a été généralement observé. Elle félicite toutes les parties prenantes et le peuple nigérien pour avoir démontré sa maturité en participant de façon paisible au déroulement du scrutin et les invite à garder le même esprit jusqu’à la fin de l’ensemble du processus.

Par ailleurs la mission a pris note de quelques dysfonctionnements dans le déroulement de l’élection et invite les institutions étatiques compétentes à prendre les mesures appropriées pour répondre à toutes les préoccupations tout en exhortant toutes les parties prenantes à recourir aux institutions de la république pour obtenir réparation en cas de litige.

La mission invite les institutions en charge des élections à publier les résultats du scrutin dans les délais légaux et conformément aux dispositions du Code électoral.

«La mission électorale exhorte les parties politiques et les candidats à recourir aux institutions légales et juridictionnelles en cas de litiges liés aux élections et s’abstenir de déclarer des résultats non officiels. La CEDEAO continuera à suivre de près les développements post-électoraux », a conclu SEM Mohamed Namadi SAMBO, chef de la délégation.

 

Source : Horizon-News.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici