Le ministre des sports et des loisirs, Dominique Nana, a dévoilé les ambitions du Burkina en matière d'organisation de compétitions internationales

Le Burkina ne veut plus se contenter de participer aux phases éliminatoires et finales des compétitions internationales, notamment en football. Le pays ambitionne d’organiser dans les années à venir des compétitions phares continentales phares comme la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football en 2029 que le Burkina a abrité en 1998 ; les Jeux africains 2027 et les jeux islamiques 2025.   Ce sont là des annonces fortes du nouveau ministre des Sports et loisirs, Dominique Nana, qui était face à la presse ce lundi 8 février 2021 à Ouagadougou.

Le ministre des sports et des loisirs, Dominique Nana, a dévoilé les ambitions du Burkina en matière d’organisation de compétitions internationales

Le nouveau ministre burkinabè des sports et loisirs, Dominique Nana, rêve grand pour le Burkina Faso. Ce lundi 8 février, il a dévoilé devant la presse les grandes ambitions de son département, du gouvernement en matière d’organisation de compétitions internationales, en particulier dans le domaine du football, sport roi.

«Le Burkina Faso va candidater pour abriter la CAN 2029. Il se prépare pour accueillir aussi les jeux islamiques 2025, les Jeux africains 2027», a-t-il indiqué.

Il s’agit à l’écouter, d’une stratégie qui permettre à terme de remettre à niveau les infrastructures sportives, vu l’organisation de ces compétitions nécessite préalablement la construction d’infrastructures répondant aux standards internationaux.

Cela va nécessiter également une diplomatie sportive sans précédent pour convaincre les autres nations à jouer la carte Burkina Faso pour abriter ces compétitions beaucoup prisées.  La CAN 1998 est jusque-là la compétition majeure que le pays a abritée.

Christian Tas

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici