Le présidium à l'ouverture de l'atelier ce matin à la salle de conférence de Ouaga 2000

Au Plan national de développement économique et social (PNDES) 2016-2020 doit succéder un nouveau Référentiel national de développement (RND) 2021-2025 en cours d’élaboration et qui est au cœur d’un atelier qui s’est ouvert ce mardi 9 février 2021 à Ouaga 2000. 

Le présidium à l’ouverture de l’atelier ce matin à la salle de conférence de Ouaga 2000

 

Améliorer la note d’orientation stratégique du Référentiel national de développement (RND) 2021-2025 en cours d’élaboration.

C’est l’objectif principal de l’atelier national qui s’est ouvert ce mardi à la salle de conférence de Ouaga 2000. Atelier qui devrait permettre en autres de :

-renforcer le niveau d’alignement de la note d’orientation stratégique du RND avec le programme présidentiel ;

– intégrer les engagements internationaux pris par notre pays (ODD, agenda 2063 de l’Union africaine) ;

-faire prendre en compte les résultats d’études majeures telles l’analyse des causes endogènes des conflits ou la Stratégie intégrée de développement du capital humain ;

-identifier de manière consensuelle les principaux indicateurs de suivi des progrès ;

-identifier les instruments d’opérationnalisation du référentiel ainsi que son mécanisme de suivi et d’évaluation.

Etape cruciale de l’élaboration du RND

Ségalo Abel Somé, secrétaire général du Ministère de l’économie, des finances et du développement (MINEFID)

C’est la secrétaire générale de la Primature, Yvonne Rouamba/Guigma qui patronne l’atelier.  Dans son mot d’ouverture prononcé par Ségalo Abel Somé, secrétaire général du Ministère de l’économie, des finances et du développement (MINEFID), elle a souligné là une «étape cruciale du processus de formulation du RND», destiné à servir «de boussole à la conduite de l’action publique au cours des cinq prochaines années».

«Ma satisfaction est d’autant plus grande que les travaux de cet atelier nous permettront de faire un pas décisif vers la réalisation de l’instruction que les plus Hautes autorités de notre pays nous ont donnée, à propos du RND, à savoir, accélérer le rythme des travaux de son élaboration», s’est félicitée la SG Rouamba .

Travaux en plénière et en groupes

La secrétaire générale du Premier ministère a conclu son discours en exhortant les participants à l’assiduité et à l’abnégation au travail afin que les résultats escomptés, soient une réalité à l’issue du présent atelier.

Les travaux se dérouleront en groupes et en séances plénières et seront facilités par les membres de l’équipe de rédaction du référentiel et des experts conduisant ou ayant conduit des études spécifiques entrant dans le cadre du processus de formulation du RND. L’on note à titre illustratif, la présence du secrétaire permanent du PNDES, Dr Alain Siri.

 

Aziz Yoda

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici