Le sommet des chefs d'Etat de la CEDEAO sur la Guinée et le Mali s’est tenu ce mercredi 8 septembre en vidéo-conférence

Sans surprise, le sommet des chefs d’États de la Communauté économique des États d’Afrique de l’ouest (CEDEAO) consacrée à la situation socio-politique en Guinée Conakry suite au coup de force du lieutenant –Colonel Mamady Doumbouya, a débouché sur la suspension du pays des instances de l’organisation régionale.

Le sommet s’est tenu ce mercredi 8 septembre en vidéo-conférence et examiné également la situation socio-politique au Mali, engagé dans une transition politique devant s’achever normalement en février prochain.

Le sommet des chefs d’Etat de la CEDEAO sur la Guinée et le Mali s’est tenu ce mercredi 8 septembre en vidéo-conférence

Pour revenir au cas de la Guinée, il faudra donc attendre le retour à un ordre constitutionnel c’est-à-dire à l’instauration d’un régime issu d’élections démocratiques pour réintégrer les instances de décisions de la CEDEAO.

Ce qui prendra du temps mais il faudra aussi que les nouvelles autorités du pays s’y engagent résolument. Mais, pour le moment, pas encore de gouvernement en Guinée, encore moins de nouvelle Assemblée nationale. 

Christian Tas

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.