Adama Salembéré, secrétaire général du RAIJ, et ses collègues Jochim Batao (à gauche) et Claudine Ouédraogo (à droite), ont animé la conférence de presse de lancement de la 5ème édition du Prix Paxsahel.

C’est parti pour la cinquième édition du Prix PaxSahel du Réseau d’initiatives des journalistes (RIJ), concours destiné à promouvoir l’excellence dans le traitement de l’information liée aux conflits». Le comité d’organisation a animé ce mardi 21 septembre à Ouagadougou un point de presse pour donner de plus amples informations sur ledit prix. 

Adama Salembéré, secrétaire général, Joachim Batao et Claudine Ouédraogo. Ce sont les animateurs de la conférence de presse du Réseau d’initiatives des journalistes (RIJ) de ce mardi 21 septembre 2021. Conférence de presse au cours de laquelle a été officiellement lancée la cinquième édition du Prix Sahel pour le journalisme sensible aux conflits (JsC).

Journalistes de 3 pays du Sahel

Le présent prix, mis en œuvre par le RIJ et ses partenaires, Deutsche Welle Academie, est une initiative qui vise promouvoir l’excellence dans le traitement de l’information liée aux conflits.

En effet, le Prix Pax Sahel est un concours ouvert aux journalistes de 3 pays du Sahel, à savoir le Burkina Faso, le Mali et le Niger.

Le prix concerne la radio, la télévision, la presse écrite et en ligne. Les meilleurs journalistes dans ces catégories de presse seront récompensés.

250 000 F CFA pour le prix spécial Koffi Ametepe

Les lauréats de la 5e édition du Prix Pax Sahel ont recevront chacun la somme de 500 000 F CFA, un trophée, une attestation et du matériel de production.

Par ailleurs, le lauréat du prix spécial Koffi Ametepe pour l’intégration du nom du premier et défunt coordonnateur du RIJ recevra pour sa part la somme de 250 000 F CFA, un trophée et une attestation.

Les œuvres en compétition doivent avoir été publiées ou diffusées entre le 1er octobre 2020 et le 30 septembre 2021. Ces œuvres constitutives de candidatures au Prix PaxSahel 2021 seront reçues physiquement du 23 septembre au 22 octobre 2021 au siège du RIJ sis à Ouagadougou, non loin de la mairie de Bogodogo.

Pour de plus amples informations, consultez le site web : www.paxsahel.com

Franck Gildas Bako

Burkina Demain

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.