Les membres du présidium à l’ouverture des travaux des Assises nationales

C’est fait. La Charte de la Transition burkinabè a été finale adoptée aux premières heures de ce mardi 1er mars de façon consensuelle. Des amendements substantiels ont été apportés aux propositions de la Commission technique.

Des participants aux Assises nationales ce lundi 28 février 2022 à la salle de conférences internationale de Ouaga 2000

Au terme des travaux des Assises nationales, les résolutions suivantes ont été prises :

-le lieutenant-colonel Paul Henri Sandaogo Damiba est le président de la Transition ;

-la durée de la Transition sera de 3 ans au lieu de 30 mois ;

-le nombre des ministres du gouvernement sera 25 maximum et non 20 ;

– le nombre des parlementaires sera 71 au lieu de 51 et ils seront rémunérés et non gratuitement.

Les propositions de la Commission technique ont ainsi été enrichis au sens propre, comme au figuré. Il ne reste que l’investiture du président de la Transition Paul Henri Sandaogo Damiba pour passer à la mise en œuvre effective de la Charte.

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.