Le gouvernement éthiopien a déclaré l’état d’urgence, le 9 octobre 2016 après plusieurs mois de violents troubles dans le pays.
ethiopie

“L’état d’urgence a été déclaré après un débat approfondi en conseil des ministres sur les morts et les dommages aux biens survenus dans le pays” , a déclaré le Premier ministre éthiopien, Hailemariam Desalegn.

” Nous nous donnons comme priorité la sécurité des citoyens. De plus, nous voulons mettre fin aux dommages causés à nos infrastructures, à des centres de santé, des bâtiments de l’administration et de la justice “, a poursuivi le Premier ministre.
Cette déclaration marque un durcissement du gouvernement face aux mouvements de contestation qui traversent l’Éthiopie depuis la fin de l’année dernière, réprimés par l’État au prix de centaines de morts selon des organisations de défense des droits de l’Homme.

L’Éthiopie est actuellement en proie à un mouvement de contestation antigouvernementale sans précédent depuis 25 ans, mené par les communautés oromo et amhara, majoritaires dans le pays mais qui s’estiment marginalisées par le gouvernement.

Anderson Koné
Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.