L’ancien chef de l’État burkinabé, Blaise Compaoré, a été reçu en audience, le lundi 10 octobre 2016 à Abidjan, par le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié, également, ex-Président ivoirien (1993-1999).blaise-compaore

C’est un homme visiblement en forme, affichant un sourire, qui s’est refusé à tout commentaire à la fin de l’audience qui a duré une trentaine de minutes.
“Il s’agit d’une rencontre privée. Il n’y aura aucune déclaration”, a expliqué une porte-parole de M. Bédié à la vingtaine de journalistes qui avaient été invités à assister à l’événement.

M. Compaoré, qui réside à moins de 300 m de son voisin dans le quartier huppé de Cocody d’Abidjan, ne s’est pas exprimé publiquement depuis la chute de son régime. C’était officiellement la première rencontre entre les deux hommes depuis l’arrivée de M. Compaoré à Abidjan.

Quoi qu’il en soit, il convient de noter le changement, car c’est la première apparition publique de l’ancien président burkinabè, depuis deux ans.
A noter que Blaise Compaoré est exilé en Côte d’Ivoire, suite à un soulèvement populaire qui a mis fin à ses 27 ans de pouvoir au Burkina Faso, le 31 octobre 2014.

L’ex-président burkinabè a d’abord séjourné avec sa famille dans la capitale politique Yamoussoukro durant quelques semaines, avant de regagner Abidjan, la capitale économique.

Marié à l’Ivoirienne Chantal Terrasson, Blaise Compaoré a obtenu la nationalité ivoirienne après en avoir fait la demande.

Anderson Koné
Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.