La franche du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) conduite par Abdou Dramane Sangaré, qui a boycotté jusque-là toutes les élections, envisage reconquérir le pouvoir en « 2020 au plus tard », invitant ses militants à se tenir « prêts », lors d’un séminaire.sangar

La destination du FPI, c’est la reconquête du pouvoir d’Etat pour 2020 au plus tard, car nul ne sait ni le jour ni l’heure », a affirmé M. Sangaré, à l’ouverture de ce séminaire de réflexion sur le fonctionnement du parti.

« Nous devons être prêts (car) la compétition électorale est rude, elle sanctionne sans état d’âme les approximations et improvisations », a-t-il ajouté, appelant à « accorder une grande attention à l’organisation interne ».
Pour lui, « le FPI n’est pas un adepte friand du pouvoir, mais le seul à pouvoir se situer dans un combat pour le pouvoir ».

Le camp Sangaré, adversaire interne de Pascal Affi N’Guessan, président du FPI, avait décidé de boycotter toutes les élections en Côte d’Ivoire jusqu’au départ du président ivoirien Alassane Ouattara.

Le parti de l’ex-chef d’Etat Laurent Gbagbo, est confronté à une crise interne depuis de longs mois. Deux camps divisés entre pro-Affi et Pro-Sangaré, s’affrontent pour le contrôle du parti.

Anderson Koné
Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.