L'opposition s'achemine vers une plate-forme commune

A quelques heures du giga meeting de ce samedi 29 avril à la Maison du peuple, l’on en sait un peu plus sur ce dont il sera question. A nos confrères français de RFI, le chef de file de l’opposition politique, Zéphirin a avancé l’idée d’une large plateforme revendicative  sans plus de précision.

L’opposition s’achemine vers une plate-forme commune face au pouvoir

«Nous sommes en train de travailler sur une plate-forme (…) qui va être dévoilé », a indiqué Zéphirin Diabré.  En plus de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) dont il est le président, des dizaines d’autres formations ou regroupements politiques se réclamant de l’opposition participent au meeting. On peut citer la CODER, le CDP, Le Faso Autrement. Le chiffre de 32 partis a même été annoncé pour ce giga meeting qui devrait en principe drainer du monde à la Maison du peuple. Devant la diversité des acteurs qui y participent, du côté du pouvoir, le mouvement est qualifié de contre-nature. Sur la question, Zéphirin Diabré pense que «personne n’a de leçons à donner à personnes», arguant que dix mois avant l’insurrection populaire d’octobre 2014, les principaux  ténors du pouvoir actuel  travaillaient toujours avec l’ancien président Blaise Compaoré.

Burkina Demain

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.