Le dialogue politique a livré ce lundi 22 juillet ses conclusions, après une semaine de pourparlers.

Sur la législation des partis et formations politiques, les participants au Dialogue politique recommandent :

–          harmoniser les textes législatifs sur les partis politiques ;

–          relire le texte sur le financement public des partis politiques dès la session parlementaire de septembre 2019 ;

–          prendre des dispositions pour le déblocage à temps le financement public ;

–          alléger les procédures de contrôles sur l’utilisation du financement public alloué aux partis politiques ;

–          soumettre les partis et formations politiques à un système de comptabilité différent de celui des entreprises

 

Pour de plus amples informations sur le dialogue politique, lisez plutôt ce rapport :

Rapport des travaux du dialogue politique

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.