Accueil chaleureux cette soirée du 15 août à l'aéroport international de Ouaga pour Hadj et PAN Bala Sakandé

19h09 mn, c’est exactement à cette heure que le Président de l’assemblée nationale (PAN) Alassane Bala Sakandé a foulé l’aéroport international de Ouagadougou, ce jeudi 15 aout 2019. Parti depuis le mois passé en Arabie Saoudite pour accomplir ce que les fidèles musulmans appellent « l’un des cinq piliers de l’islam » à la Mecque (le pèlerinage), Hadj Bala Sakandé a pu implorer la grâce de « Allah » pour lui, sa famille, ses connaissances, bref, pour le Burkina Faso.

Accueilli par sa femme, ses trois enfants, une délégation parlementaire conduit par le premier vice-président de l’Assemblée nationale, Me Bénéwendé Stanislas Sankara, ses voisins et ses coreligionnaires musulmans, c’est-à-dire certains membres de la fédération musulmane, le chef de l’hémicycle à regagner Ouagadougou dans la soirée de ce jeudi 15 aout 2019. « Je suis vraiment surpris de l’accueilque vous m’avez réservé ce soir », a affirmé le pèlerin dès son arrivée.

Séjour du PAN à la Mecque formidable

Selon El Hadj Alassane Bala Sakandé puisque c’est ainsi qu’on doit maintenant l’appeler, le séjour à la Mecque a été formidable par la grâce du tout puissant. Une fois dans le salon présidentiel de l’aéroport, tout le monde a prêter l’oreille attentive aux dires à caractères rétrospectifs du président de l’Assemblée nationale.

A l’écouter, Dieu lui a donné l’occasion de visiter respectivement Médine, la Mecque, Mina, Arafat, Mousdalifa et encore à la Mecque pour clôturer le pèlerinage.

Intercéder auprès de Dieu

C’était aussi l’occasion pour monsieur Sakandé d’aller à la rencontre du peuple burkinabè (les autres pèlerins) qui est aux alentours de la ville. Toujours face à la presse, il a ajouté qu’il a été reçu par le roi de l’Arabie Saoudite qui a félicité et exhorté tous ceux qui étaient venus pour le pèlerinage.

Le roi, poursuit-il, a profité montrer les conditions dans lesquelles le Hadj se fait et les efforts qui sont fournis pour son amélioration, et a fait également cas des problèmes de l’insécurité de ceux qui se substituent aux musulmans pour commettre des actes terroristes.

Remerciement du Hadj Sakandé au peuple burkinabè

Il était donc impérieux et nécessaire pour les peuples des différents pays de s’unir hors de leurs territoires pour voir comment soigner ce mal qui ronge les sociétés.

Il y a eu lieu pour Bala Sakandé de remercier tout le peuple burkinabè qui, de par ses prières et bénédictions l’ont accompagné en Terre sainte jusqu’à son retour ici au Burkina Faso. « Je suis en bonne santé », a-t-il dit. Au cours de ce pèlerinage, « nous avons imploré et prié Dieu pour le Burkina.

Bala Sakandé, premier PAN à aller à la Mecque

Au niveau de Arafat nous avons unanimement intercéder pour le pays », a conclu El Hadj Bala Sakandé. Après l’aéroport, l’autorité et les fidèles musulmans ont continué à la mosquée pour traduire toute la reconnaissance à Dieu avant de gagner leurs demeures respectives.

Précisons que Alassane Bala Sakandé est le premier président à l’Assemblée nationale à aller à la Mecque pour une question de pèlerinage.

Nicolas Bazié

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.