Le président du Faso, chef suprême des armées, a décrété un deuil national de 72 heures en la mémoire des militaires tués dans l'attaque de Koutougou

Suite à l’attaque de Koutougou au lourd bilan (24 militaires tués), le président du Faso a décrété un deuil national de 72 heures Un deuil national allant  du 23 août au 25 août 2019.

Le président du Faso, chef suprême des armées, a décrété un deuil national de 72 heures en la mémoire des militaires tués dans l’attaque de Koutougou

Par ailleurs les cinq militaires burkinabè portés disparus ont été retrouvés selon l’état-major de l’armée.

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.