Les officiels procédant à l'inauguration des 2 CSPS

Le conseil municipal de la commune de Houndé a procédé, samedi dernier à l’inauguration des CSPS du secteur 5 (Koho) et du secteur 2 ( Bouakuy), et  de la pose de la première pierre du CSPS du secteur 3.C’est la ministre de la santé, Pr Léonie Lougué/Sorgho, qui a patronné la cérémonie d’inauguration, placée sous la présidence de Al-Hassane  Sienou, PDG du groupe Tropic Agro Chem et du parrainage de Christo VilJoen, directeur général de Hounde Gold Operation S.A.

Les officiels procédant à l’inauguration des 2 CSPS

Inauguré le 1er février dernier, le CSPS du secteur 5 (Koho) de Houndé  dispose d’un dispensaire ; d’une maternité ; d’un dépôt de médicaments essentiels génériques(MEG) ; 2 logements; d’un hall d’accueil ; d’un système d’approvisionnement en eau potable ; d’un incinérateur ; de latrines, et est équipé. Le CSPS est financé par la société minière Hounde Gold Opération S.A et  a coûté globalement 140 millions de  francs CFA.

Co- financé à hauteur de 107.000.000 F CFA avec équipements par la commune et l’État à travers les ressources transférées, le CSPS du secteur 2 (Bouakuy), comprend un dispensaire ; une maternité ; un dépôt de médicaments essentiels génériques(MEG) ; 2  logements;  1 incinérateur ; des latrines, 1 poste d’eau autonome qui pourra aussi approvisionner la population du quartier.

Les présentes inaugurations de CSPS, interviennent après celles des CSPS de Lokihoun  (Secteur 4) et du village de Sièni en octobre 2018.

En phase avec le PNDES

La ministre de la santé, Pr Léonie Lougué/Sorgho

Pour Madame le ministre de la santé, Pr Léonie Lougué/Sorgho, patronne de la cérémonie,  ces inaugurations entrent en droite ligne avec le Plan national de développement économique et social (PNDES), qui traduit la vision du développement du président Roch Marc Christian Kaboré.

«Le PNDES consacre son axe 2 au développement du capital humain avec comme premier objectif stratégique, ‘’la promotion de la santé et l’accélération de la transition démographique’’ l’effet attendu étant l’accès au service de santé de qualité pour tous». Aussi, a-t-elle pris l’engagement de doter la commune de Houndé d’une nouvelle ambulance d’ici la fin du premier trimestre 2020.

Le directeur général Hounde Gold, Christo Viljoen, a laissé entendre que la réalisation de se CSPS s’inscrit dans les premières priorités du plan de développement communautaire de HGO et répond au plan communal de développement de la commune de Houndé. Le DG a  affirmé que la miss en œuvre de ce projet est un bel exemple de collaboration et de partenariat.

Accroître  l’offre sanitaire

Selon le maire Dissan Boureima Gnoumou, la construction de ces CSPS viendra accroître d’une part l’offre sanitaire et à réduire considérablement, d’autre part, le rayon d’accès des populations de la commune aux services de santé. Le maire de Houndé a indiqué qu’offrir un centre de santé aux populations, c’est leur ouvrir une route d’espoir, c’est aussi contribuer à leur mieux être et améliorer substantiellement leurs conditions de vie.

C’est pourquoi le conseil municipal, avec à sa tête le député-maire Dissan B. Gnoumou, veut, à travers ces infrastructures sanitaires, donner de l’espoir à la population et la rassurer de la disponibilité des soins de qualité.  a laissé entendre le bourgmestre de la commune de Houndé.

Il a saisi cette occasion pour solliciter, auprès du ministre de la Santé, patron de la cérémonie, la doléance relative à l’insuffisance de personnels et de matériels au sein du District sanitaire de Houndé et une ambulance car l’accroissement du nombre de CSPS va de pair avec les besoins en moyen roulant pour les évaluations de certains cas d’urgence.

Au personnel de santé et au personnel administratif, il a recommandé l’écoute, le respect, la courtoisie et le professionnalisme dans l’exercice de leurs fonctions, a-t-il souhaité. Aussi, il a invité la population à prendre soin de ces CSPS.

Réduire le calvaire de certains habitants

La population bénéficiaire, par la voix de Josias Bahoun, s’est réjouie  de ces deux réalisations, qui vont réduire le calvaire de certains habitants qui faisaient de longues distances pour se faire soigner. il a aussi invité les populations à fréquenter plus ces infrastructures sanitaires.

Les deux CSPS inaugurés ce 1er  février à Houndé, passe  à douze, le nombre des centres de santé rattachés au CMA de Houndé. En attendant le treizième dans les mois à venir.

Ce dernier CSPS, dont la pose de la première pierre est intervenue au secteur N°3,  a un budget prévisionnel de 109 000 000 FCFA avec équipements et sera supporté par le budget communal.

Gafson/ Houndé

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici