Les Burkinabè peuvent pousser un ouf de soulagement. Les résultats des investigations sur le cas suspect de coronavirus sont finalement tombés ce mardi. Les nouvelles sont bonnes, puisque les investigations pour confirmer s’il s’agit oui ou non du coronavirus, se sont révélées négatives. C’est là l’essentiel de la conférence de presse animée ce mardi à Ouagadougou par la ministre de la Santé, Pr Claudine Lougué, qui avait à ses côtés l’ambassadeur de Chine, Li Jian.

Les conférenciers : au milieu et au micro, la ministre de la Santé, Pr Claudine Lougué

On les attendait lundi, mais finalement; c’est ce mardi qu’ils sont tombés cau cours d’un point de presse animé par la ministre de la Santé, Pr Claudine Lougué. Il s’agit des résultats des investigations sur le cas suspect de coronavirus interné depuis le 5 février dernier au CHU Blaise Compaoré. La ministre Lougué a été formelle dans son affirmation : «Les investigations sont négatives».

Assurément de bonnes nouvelles pour ceux qui craignaient le pire dans cette affaire. A écouter les conférenciers, le jeune homme chinois au cœur du problème, souffre de d’asthme. Les investigations ont été menées à l’institut Pasteur de Dakar, au Sénégal.

En Chine, d’où est le coronavirus est parti, l’on est encore loin d’avoir stoppé les ravages de l’épidémie. Plus de 1000 morts à ce jour.

Concernant le sort des étudiants Burkinabè dans l’empire du milieu, Son Excellence Li Jian, ambassadeur de Chine au Burkina, s’est voulu rassurant. «Les universités sont également régulièrement désinfectées et les étudiants, en sécurité et ravitaillés en nourriture».

Martial W. Gouba

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.