Le présidium à la clôture des premières journées 2020 du groupe Burkindlim ce 11 mars 2020 à Ouagadougou

A l’issue de leurs premières journées parlementaires de l’année 2020 tenues les 10 et 11 mars à Ouagadougou, les responsables du groupe Burkindlim ont lancé un vibrant appel au président du Faso en vue d’une réconciliation nationale inclusive.

Le présidium à la clôture des premières journées 2020 du groupe Burkindlim ce 11 mars 2020 à Ouagadougou

«Pour une véritable réconciliation nationale : quelles perspectives ?». C’est  le thème des premières journées parlementaires de l’année 2020 du groupe Burkindlim  tenues les 10 et 11 mars à Ouagadougou.

Le président du groupe, Emmanuel Lankoandé, a souligné la nécessité pour le pays d’aller à une réconciliation nationale, exhortant le président du Faso à engager des actions dans ce sens. Et cela devant se faire  conformément aux conclusions du dialogue politique national de 2019, aux propositions du Médiateur du Faso et du Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN).

Aziz Yoda

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici