Ambiance bon enfant au cours de la photo famille des participants à la conférence publique

Après le succès de la première édition l’année dernière, l’Association des femmes albinos du Burkina (AFAB) et ses partenaires dont l’Association pour la protection et la promotion des albinos (APPA) ont marqué la deuxième édition de la Semaine de l’albinos «Albi Week»   par diverses activités dont le tenue ce samedi 13 juin 2020 dans les locaux de l’IAM d’une conférence publique sur la problématique du cancer de la peau chez les personnes vivant avec l’albinisme

La ministre Marchal Ilboudo (à gauche) et la présidente de l’AFAB Maimouna Déné heureuses de se retrouver pour un même combat

«Résilience des personnes albinos dans un contexte de récurrence du cancer de la peau au Burkina Faso : comment intensifier la sensibilisation et la mobilisation ». C’est le thème de la conférence publique marquant  la 2e édition de l’Albi Week qui a eu lieu ce samedi 13 juin 2020 à Ouagadougou.

Message de soutien de la ministre-marraine Ilboudo

Initiée conjointement par l’Association des femmes albinos du Burkina (AFAB) et l’Association pour la protection et la promotion des albinos (APPA) dans le cadre de la commémoration de la Journée internationale de la sensibilisation à l’albinisme ; la conférence a enregistré la présence de de Marie Laurence Marchal Ilboudo, ministre de la femme, de la famille, de la solidarité nationale et de l’action humanitaire.

Marraine de l’évènement, la ministre Ilboudo a livré un message de soutien et d’encouragement aux personnes albinos, parfois objet de mépris et de rejets par la société. Elles doivent continuer, dit-elle,  à s’engager, à ne pas rester dans la timidité, à ne pas avoir honte de leur handicap et d’en appeler  aussi à la responsabilité de la communauté quant à leur insertion sociale.

«Un thème pertinent», selon la présidente de l’AFAB

A entendre la présidente de l’AFAB, Maïmouna Déné,   le thème national «Résilience des personnes albinos dans un contexte de récurrence du cancer de la peau au Burkina Faso : comment intensifier la sensibilisation et la mobilisation» est plus que pertinent. Car,  le Burkina Faso est un pays ensoleillé, ce qui contribue à exposer davantage les personnes albinos aux risques de cancer.

Ambiance bon enfant au cours de la photo famille des participants à la conférence publique

Au plan international, la Journée internationale de la sensibilisation à l’albinisme est commémoré sous le thème “fait-e pour briller”. Partant de ce thème mondial, la marraine Ilboudo a eu ces mots d’encouragements à l’endroit des albinos du Burkina : «Forcez le respect, cultivez l’excellence et vous serez des femmes et des hommes faits pour briller», a-t-elle conclu.

Aziz Yoda

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.