Les conférenciers du RIJ au cours du lancement de la 4e édition du Prix RIJ

C’est parti pour la quatrième édition du Prix PaxSahel du Réseau d’initiatives des journalistes (RIJ), concours destiné à promouvoir l’excellence dans le traitement de l’information liée aux conflits». Les organisateurs étaient face à la presse ce samedi à Ouagadougou pour donner de plus amples informations sur ledit prix.  

Les conférenciers du RIJ au cours du lancement de la 4e édition du Prix RIJ. Adama Salembéré (micro) dans ses explications

Dans le cadre de ses activités, le Réseau d’initiative des journalistes (RIJ) a initié, depuis 2017,  avec ses partenaires,  un concours en journalisme, qui vise à  promouvoir l’excellence dans le traitement de l’information liée aux conflits. Il s’agit du Pax Sahel. Le lancement de l’édition 2020 du est intervenu ce samedi 12 septembre 2020 à Ouagadougou au cours d’une conférence de presse.

Journalistes de 3 pays du Sahel

Le prix Paxsahel est ouvert aux journalistes de trois pays du Sahel, à  savoir le Burkina Faso, le Mali, et le Niger. Les postulants doivent être des travailleurs des médias audiovisuels (radio, télévision), de la presse écrite et en ligne.

L’initiative du prix est partie, selon le secrétaire général du RIJ, Adama Salembéré, du constat que les médias peuvent être des vecteurs d’un vivre ensemble harmonieux ou être des acteurs aggravants de situation conflictuelle. Ce type de journalisme, a-t-il indiqué, interpelle les médias des 13 régions du Burkina Faso, sur l’impact de leurs productions et leurs responsabilités dans la société.

3 innovations majeures

La cérémonie de récompense se tiendra le 30 octobre 2020 à Ouagadougou à l’hôtel Amiso. Quant aux œuvres en compétition, elles seront reçus du 15 jusqu’au 30 septembre 2020 au siège du RIJ à Ouagadougou ou en ligne sur paxsahel@gmail.com.

Selon les conférenciers du RIJ, cette quatrième édition du Prix Paxsahel sera marquée par 3 innovations majeures :

-Remise de trophées aux lauréats avec un rehaussement  de la valeur des prix ;

– lnstauration du Prix spécial Koffi Ametepe, en hommage au premier Coordonnateur du RIJ en 2001 et décédé en décembre 2019.

-Diffusion des extraits des œuvres primées à la cérémonie de récompense.

 

Martial Gouba

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici