Passation de service entre le ministre Maurice Bonanet (extrême droite) et le ministre Bénéwendé Stanislas Sankara (extrême gauche), avec la bénédiction du secrétaire général du gouvernement, Stéphane W Sanou (milieu)

Me Bénéwendé Stanislas Sankara a pris ce vendredi les commandes du Ministère de l’urbanisme, de l’habitat et de la ville, en remplacement de Dieudonné Maurice Bonanet. Me Sankara a été installé  dans ses fonctions par le secrétaire général du gouvernement, Stéphane Wenceslas Sanou.

Passation de service entre le ministre Maurice Bonanet (extrême droite) et le ministre Bénéwendé Stanislas Sankara (extrême gauche), avec la bénédiction du secrétaire général du gouvernement, Stéphane W Sanou (milieu)

C’est fait. Le tout nouveau ministre de l’urbanisme, de l’habitat et de la ville, Me Bénéwendé Stanislas Sankara a été installé dans ses nouvelles fonctions de vendredi 15 janvier 2021 par le secrétaire général du gouvernement, Stéphane Wenceslas Sanou.

Le ministre Bénéwendé Sankara se prêtant aux questions de la presse

«Nous allons compter sur les prédécesseurs, singulièrement sur le ministre Bonanet, les pouvoirs  publics, les populations, tout le monde (…) C’est un ministère transversal (…) Pour atteindre les résultats qu’attendent le Chef de l’Etat et les populations ; nous sommes invités à la synergie d’action, à l’abnégation et à la persévérance» ; a indiqué Me Sankara. «Nous sommes désormais dans nos mains (…) C’est ensemble que nous allons réussir», a-t-il conclu.

Dans sa lettre de mission, le ministre Sankara aura à gérer les réformes agraire et foncière, pour ne citer que ces deux sujets.

5 700 logements sociaux réalisés en 5 ans sur 40 000 F CFA

Le ministre Bonanet quitte le ministère de l’urbanisme et de l’habitat avec le sentiment du devoir accompli

Dressant un bilan satisfaisant à la tête du ministère de l’urbanisme et de l’habitat, le ministre Bonanet a relevé entre autres, une dizaine de schémas directeurs d’aménagement ; l’intégration à la fonction publique des agents des lotissements.

Là où les résultats n’ont pas été à la hauteur des attentes, le ministre Bonanet a mentionné le projet de construction de 40 000 logements sociaux, avec seulement  5 700 logements réalisés.

Et d’inviter ses désormais ex-collaborateurs à faire davantage preuve d’engagement dans l’accompagnement du ministre Bénéwendé Stanislas Sankara, «un très cher camarade».

 

Aziz Yoda

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici