Sandra Clark, l'ambassadrice des États-Unis au Burkina Faso, au cours de son tête-à-tête avec le PM Dabiré

L’ambassadrice des États-Unis au Burkina Faso a été reçue en audience ce 26 janvier 2021 par le Premier ministre Christophe Dabiré. Une visite de courtoisie au cours de laquelle il a été question de la relation entre les deux pays.

Sandra Clark, l’ambassadrice des États-Unis au Burkina Faso, au cours de son tête-à-tête avec le PM Dabiré

Le premier ministre Joseph Christophe Marie Dabiré a accordé ce mardi une audience à l’ambassadrice des États-Unis au Burkina Faso, Sandra Clark.

Au menu des échanges, les relations entre les États-Unis et le Burkina Faso, comme l’a laissé entendre Sandra Clark :<<nous avons fait un tour d’horizon des relations entre nos deux pays. Nous avons parlé de la coopération entre les États-Unis et le Burkina Faso>>. Sandra Clark est l’ambassadrice des États-Unis au Burkina Faso depuis le 25 septembre 2020.

Il faut rappeler que dans les relations que les États-Unis entretiennent avec le Burkina Faso, plusieurs domaines d’activités sont concernés.

C’est par exemple le cas dans la lutte contre le terrorisme. Ainsi, lors d’un entretien accordé à nos confrères de Sidwaya, l’ambassadrice Clark a clairement mentionné la position de son pays, <<le Burkina Faso est actuellement confronté à de nombreux problèmes de sécurité mais les États-Unis sont un partenaire indéfectible et nous travaillons ensemble à développer des solutions pour contrer la menace de l’extrémisme violent>>.

Pour sa présence au pays des hommes intègres et la mission qui lui est assignée, elle a affirmé :<<je suis ravie d’être ici>>, et a décliné l’objet de sa mission en trois domaines interconnectés.

L’ambassadrice Sandra Clark lors de son adresse à la presse, à sa sortie d’audience

Il s’agit, selon elle, de :<<promouvoir la démocratie, la bonne gouvernance et les droits de l’homme, faire progresser la sécurité nationale et régionale, lutter contre les maladies et encourager les opportunités économiques>>.

Puis d’ajouter :<<je miserai sur les relations solides entre les deux gouvernements pour consolider nos interactions et renforcer nos partenariats>>.

 

Aziz Yoda

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici