La présidente de l'ARSE, Mariam Gui Nikièma, remettant le rapport 2019 de son institution au Premier ministre Christophe Dabiré

Le Premier ministre Christophe Dabiré a reçu ce mardi 26 janvier 2021 une délégation de l’Autorité de régulation du secteur de l’énergie (ARSE) conduite par sa présidente Mariam Gui Nikièma.  La présidente Nikièma a remis officiellement au chef du gouvernement, le rapport d’activités 2019.

La présidente de l’ARSE, Mariam Gui Nikièma, remettant le rapport 2019 de son institution au Premier ministre Christophe Dabiré

Contrairement à 2018, il y a eu moins de délestages électriques au Burkina Faso en 2019 car l’approvisionnement en électricité s’est amélioré avec l’importation d’énergie du Ghana, grâce notamment à l’effectivité de l’interconnexion Bolgatanga- Ouagadougou.

C’est là un fait important relevé ce mardi 26 janvier 2021 par la présidente de l’Autorité de régulation du secteur de l’énergie (ARSE) Mariam Gui Nikièma devant la presse à la Primature.

A la tête d’une délégation, la présidente Nikièma y était en effet pour remettre officiellement le rapport d’activités 2019 de son institution.  A l’écouter, ce rapport 2019 remis ce mardi à Christophe Dabiré, aurait dû l’être en 2020 mais pour un problème de calendrier, cela n’a pas été possible.

Bilan positif pour la SONABEL pour la 4e année consécutive

Le PM Dabiré a posé avec les membres de la délégation de l’ARSE à l’issue de la remise du rapport

Globalement, les indicateurs dans le secteur de l’énergie au Burkina Faso se sont améliorés en 2019, comparativement à 2018.

La puissance installée thermique enregistre une variation de 50 MW entre 2018 et 2019 du fait de l’installation de l’IPP Aggreko de puissance installée de 50 MW.

La puissance importée a aussi augmenté grâce aux importations du Ghana : la puissance importée avec la ligne Bolga-Ouaga est 75 MW et les lignes transfrontalières de 8 MW en moyenne, ce qui fait un total de 83 MW importés du Ghana en 2019.

Conférence de presse vendredi sur le rapport 2019 de l’ARSE

Entourée des membres de sa délégation, la présidente Nikièma a donné un avant-goût du contenu du rapport aux journalistes, en attendant la conférence de presse du vendredi

En outre, l’on note que l’opérateur historique qu’est la Société nationale d’électricité du Burkina (SONABEL) a maintenu sa bonne santé en matière de gestion en faisant en 2019 et ce pour la quatrième année consécutive, un bilan positif.

Pour donner de plus amples informations sur le contenu du rapport 2019 de son institution ; Mariam Gui Nikièma a annoncé une conférence de presse pour vendredi.

Missions spécifiques de l’ARSE

La présidente et les membres de la délégation de l’ARSE dans la salle d’audience à la Primature. A sa droite, le commissaire Adama Ouédraogo, au milieu, le directeur Leonard Sanou et à l’extrême droite, le directeur Yaya Soura.

Comme sa dénomination l’indique, l’Autorité de régulation du secteur de l’énergie (ARSE) est chargée, faut-il le rappeler, de la régulation, du contrôle et du suivi des activités des opérateurs du secteur de l’énergie. Et à ce titre, les missions spécifiques suivantes lui sont assignées :

-veiller au respect de la réglementation régissant le secteur de l’énergie ;

-préserver les intérêts des usagers du service public de l’énergie ;

-protéger les droits des acteurs du secteur de l’énergie ;

-proposer à l’Etat des tarifs applicables dans le secteur de l’énergie ;

-régler les litiges dans le secteur de l’énergie ;

-veiller à l’équilibre économique et financier du secteur.

 

Martin Philippe

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici