Photo d'illustration

Selon des sources concordantes, une ambulance qui évacuait une malade de Djibo à Ouagadougou a sauté ce mardi 2 mars sur une mine.  L’explosion de l’explosion qui s’en est suivi : 6 morts dont la malade, son mari, l’ambulancier, 2 accompagnants, 1 fillette ; et l’ambulance réduite en épave.

Photo d’illustration

L’ignoble drame s’est produit entre Gaskindé et Namissiguia, dans la région du Sahel. Un énième acte meurtrier qui vient rappeler la résurgence du terrorisme dans la région.

Le gouvernement dans un communiqué a qualifié l’incident de “lâche et barbare”; le condamnant fermement  et réaffirmant sa détermination à assurer la sécurité des populations sur toute l’étendue du territoire national.

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.