Antoinette Kaboré/ Ramdé, responsable genre et communication d’ECED-Mouhoun

Antoinette Kaboré/ Ramdé est une pièce maîtresse du dispositif d’Energie et croissance économique durable dans la Boucle du Mouhoun (ECED-Mouhoun) dont elle est la responsable genre et communication.«Le projet intègre aussi bien les aspects énergie-santé, énergie-conditions de femmes», assure Mme Kaboré  qui est depuis quelques années en première ligne dans la lutte pour plus d’accès des femmes aux services énergétiques modernes aussi bien au niveau régional que national.

Antoinette Kaboré/ Ramdé, responsable genre et communication d’ECED-Mouhoun

Ce n’est un secret pour personne. Les femmes et les jeunes filles en milieu rural figurent parmi les populations vivant dans la pauvreté énergétique au Burkina. Or, l’accès à l’énergie est un facteur de développement inclusif.

Energie et croissance économique durable dans la Boucle du Mouhoun (ECED Mouhoun) travaille depuis quelques années dans la Boucle du Mouhoun à trouver des solutions à cette problématique du faible accès des femmes aux services énergétiques modernes.

Et c’est Antoinette Kaboré/ Ramdé qui est responsable genre et communication du projet innovateur qui a prévu d’électrifier une quinzaine de localités situées aux alentours de la centrale solaire de Zina ; d’électrifier 30 centres de santé au système solaire et de soutenir le développement d’activités génératrices de revenus des femmes. «Le projet intègre aussi bien les aspects énergie-santé, énergie-conditions de femmes», assure Antoinette Kaboré/ Ramdé.

Discours d’ECED Mouhoun sur la question genre 

Formée par le réseau des journalistes en Afrique pour le développement (Jade) ; Mme Kaboré est aujourd’hui une pièce maîtresse du dispositif d’Energie et croissance économique durable dans la Boucle du Mouhoun. Fort de son background et des expériences acquises dans la mise en œuvre du projet, elle porte sans complexe le discours d’ECED Mouhoun sur la question genre aussi bien dans les instances régionales que nationales.

A ce titre, Antoinette Kaboré, une amazone de la lutte pour l’accès des femmes à l’énergie, a été certainement au nom de son projet, d’un apport important dans l’élaboration du Plan d’action national pour l’intégration du genre dans l’accès à l’énergie (PAGEB) adopté en 2020.

Martin Philippe

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici