A l’occasion de l’Aïd El Kébi ce samedi 9 juillet, Issaka Sourwema, ministre des affaires religieuses et coutumières, livre ce message.

«Message du Ministre des Affaires Religieuses et Coutumières à l’occasion de l’Aïd El Kébir

Ce samedi 09 juillet 2022, les musulmans du monde en général et ceux du Burkina Faso en particulier célèbrent la fête du sacrifice, communément appelée fête du mouton.

Me réjouissant de la célébration de l’Aïd el Kébir qui marque pour la religion musulmane le sacrifice d’Abraham et sa soumission à Allah, je voudrais, au nom du gouvernement, saisir cette agréable opportunité pour formuler à l’endroit de tous les musulmans du Burkina et de la diaspora, mes vœux de bonne santé, de paix et de concorde pour notre pays.

En cette sixième année où la Tabaski intervient dans un contexte de forts défis sécuritaires, mes sentiments de compassion vont à l’endroit des orphelins, des veuves, des malades et des personnes déplacées internes et mes pensées pieuses aux disparus du fait du terrorisme.

Ces moments difficiles que nous traversons, loin d’être une fatalité, nous appellent à la solidarité avec tous nos compatriotes dans l’épreuve et à mutualiser nos efforts et nos forces pour gagner cette guerre contre le terrorisme. J’ai une pensée spéciale à l’endroit des forces de défense et de sécurité, des volontaires pour la défense de la patrie et des leaders communautaires, religieux et associatifs de tous horizons qui ne ménagent aucun effort pour un retour de la paix dans notre pays.

J’exprime également ma gratitude envers la communauté internationale qui, à travers les organisations internationales, les pays amis et les organisations non-gouvernementales (ONG) sont restés solidaires du Burkina Faso.

Je suis convaincu que notre victoire ne va se dessiner que dans la cohésion entre filles et fils de ce pays, au-delà de nos différences et des divergences ; car la conviction de tous est faite qu’il faut travailler à avoir une patrie unie et pacifique où il fait bon vivre.

En cette heureuse circonstance, je souhaite un bon et fructueux pèlerinage à la Mecque à tous les fidèles partis pour accomplir le 5e pilier de l’islam.

Je suis persuadé qu’Allah dans sa grande miséricorde prêtera une oreille attentive à leurs supplications et à celles des musulmans burkinabè dans leur ensemble en faveur du Burkina Faso.

Je voudrais exhorter tous à demeurer dans la prière pour la paix, la cohésion sociale et le développement du Burkina Faso.

Puisse Allah le tout-miséricordieux agréer nos vœux à tous en ce grand jour et couvrir le peuple burkinabè de tous les bienfaits de ce sacrifice dans un Burkina réconcilié et cohésif.

Bonne fête de l’Aïd El Kébir à tous les musulmans du Burkina et du monde entier.

Issaka SOURWEMA

Officier de l’Ordre de Mérite »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.