Le commissariat central de police de Bobo Dioulasso a animé une conférence de presse, le 3 octobre 2016, pour annoncer l’arrestation des présumés auteurs de l’assassinat de Madeleine Da, le 22 juin dernier au secteur n° 5 de la capitale économique à proximité de l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest (UCAO).
assasins

Il s’agit de KM, employé d’Hôtel, arrêté le 22 septembre avec la collaboration du commissaire de Police de District de Niangoloko, puis de son acolyte Z.M, le lendemain. Le premier cité a levé le voile sur leur plan démoniaque.

Il a avancé avoir tué la jeune fille suite à une agression à l’aide d’un couteau détenu par la fille qui tentait de lui retirer une forte somme qu’il avait en sa possession.
Pressé de questions, il a avoué la vérité. A l’entendre, le drame est intervenu suite à un accident de véhicule de Z.M. dont le marabout réclamait du sang humain. Et c’est ce dernier qui l’aurait contacté en lui donnant une somme de 400 000 francs CFA pour ce faire.
C’est alors que K.M. a égorgé la jeune fille le 21 juin , sous le regard de Z.M qui a recueilli le sang de la victime dans un petit bidon coupé , a révélé K M.

« A ce stade de l’enquête, les enquêteurs n’ont pas su la destination du sang puisque Z.M. a décidé de garder le silence sur la question malgré les aveux de K.M. et les découvertes de gants et des couteaux identiques saisis aux domiciles, ainsi que ceux retrouvés sur la scène de crime. » a laissé entendre le commissaire central de la police Emmanuel Ouédraogo.

Les suspects seront conduits devant le Procureur du Faso près le Tribunal de Grande Instance de Bobo-Dioulasso pour qu’ils répondent de leurs actes.

Dominick DA
Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.