Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience, le lundi 27 février 2017 à Ouagadougou , le ministre allemand de la coopération, Gerd Muller, et le secrétaire général adjoint aux affaires politiques des Nations unies, Jeffrey Feltman.koss

A sa sortie d’audience, le ministre allemand a laissé entendre que son pays va renforcer et développer la coopération bilatérale avec le Burkina Faso. Et elle va porter sur trois piliers, en l’occurrence le secteur agricole, la coopération économique et le domaine du football.

«Au cours de mon séjour, je vais prendre part au lancement des travaux du centre d’innovation agricole. Dans le secteur du riz, nous pourrons doubler en cinq ans le rendement à l’hectare grâce à l’innovation et à l’expertise que nous allons partager avec les Burkinabè», a-t-il avancé, en soutenant que le Burkina a besoin d’emplois pour sa jeunesse.
«Notre objectif commun est de développer un partenariat dans la filière coton. De ce fait, nous allons attirer et mobiliser des investissements privés allemands pour que le coton ne soit pas seulement exporté en balles vers l’Europe et l’Asie. Il doit être également transformé sur place afin que des emplois soient créés», a-t-il dit.

Parlant du football, il sera institué une collaboration entre la Fédération burkinabè de football (FBF) et celle de la République fédérale de l’Allemagne.

Le secrétaire général adjoint aux affaires politiques des Nations unies, Jeffrey Feltman, lui, a indiqué qu’ils ont parlé des questions de la consolidation de la paix, de la réconciliation nationale et le fonctionnement des institutions et des réformes nécessaires à la gouvernance démocratique.

« J’ai félicité le président du Faso pour le succès de la conférence de Paris où des promesses importantes ont été faites pour soutenir le PNDES», a-t-il affirmé, avant d’ exhorter les partenaires qui se sont engagés à Paris les 7 et 8 décembre 2016 à concrétiser leurs promesses, afin de permettre aux autorités de répondre aux aspirations du peuple burkinabè.

« J’ai assuré le chef de l’Etat de l’appui et du soutien des Nations unies, notamment dans les domaines inhérents à ses missions», a déclaré Jeffey Feltman.

Joachim Batao
Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.