La Cathédrale de Bobo a besoin d'être rénovée

Edifice religieux, la cathédrale est ouverte au culte en 1961, et est classée dans le patrimoine touristique  du Burkina Faso. Mais avec l’effet du temps et des intempéries, elle est aujourd’hui urgente d’entreprendre des travaux de restauration de l’édifice pour lui redonner sa beauté et son éclat. A cet effet, une conférence de presse a été organisée ce jeudi 27 avril 2017 dans l’objectif de montrer le bien fondé de ce projet et aussi inviter  l’ensemble de toutes les couches de la société à contribuer financièrement audit projet.

La Cathédrale de Bobo a besoin d’être rénovée

« Des toitures abîmées, des peintures veilles avec des murs sales, un éclairage faible et un intérieur sombre, une sonorisation défaillante, le clocher en panne, etc .», tels sont les maux qui minent l’édifice Notre Dame de Lourdes de Bobo-Dioulasso.  C’est au regard de ces différents problèmes que l’archevêque de Bobo a entrepris le projet de la réhabilitation de la Cathédrale  dans toutes les paroisses de diocèse depuis le 10 avril 2016.  Ce projet vise à mobiliser des ressources financières nécessaires à la réalisation de ce projet.  Des sondes ont été d’abord prises avant le début de l’activité afin de connaître le montant exact nécessaire pour la réhabilitation de la Cathédrale. « Avant le lancement, il a fallu prendre la mesure du travail d’ingénierie, un bureau d’étude a été alors contacté à ce sujet et l’étude technique est désormais disponible. Une étude qui précise les contours des travaux à réaliser et leurs coûts financiers. Et ces coûts financiers s’élèvent à 760 millions de francs CFA », explique Monseigneur Paul Y. Ouédraogo Archevêque de Bobo-Dioulasso.

Fiches de souscription dans toutes les paroisses

D’or et déjà, des actions ont été initiées afin de collecter le maximum de ressources financières. Il s’agit entre autres de la confection et de la distribution des calendriers, des banderoles et posters publicitaires, des fiches de souscription dans toutes les paroisses de la ville de Bobo depuis le 17 décembre 2016 ; un diner gala a été organisé à la salle Rosario Chiquette qui a rassemblé 300 convives et donateurs, la confection et la vente des tee-shorts etc. Une autre soirée est prévue pour le 26 mai à la maison de la culture Mgr Anselme Titiama Sanon dans le but de faire connaître encore plus le projet et récolter de l’argent à son profit.  Selon l’Archevêque de Bobo Paul Ouédraogo, « toutes ces actions ont permis de collecter effectivement la somme de 63 221 281 francs CFA. Des promesses ont été aussi faites par certaines personnes morales et physiques. Certes, les contributions faites à ce jour sont importantes mais comme vous le voyez, elles restent en deçà du montant total nécessaire. Pour pouvoir commencer les travaux, il faut mobiliser au moins la moitié des 760 millions nécessaires. Et nous, nous n’y sommes pas encore » a-t-il laissé entendre.

Notre Dame de Lourdes

Monseigneur Paul Y. Ouédraogo Archevêque de Bobo-Dioulasso, a appelé les fidèles catholiques à contribuer à la réalisation du projet

Par ailleurs, l’archevêque de Bobo lance un appel fort à toute la population à se donner la main afin que ce projet puisse ce concrétiser. « Fils et filles de l’église famille de Dieu de Bobo, chers amis et amies de la famille diocésaine, le projet de restauration de la Cathédrale nous concerne tous, nous voulons une Eglise plus digne et plus belle pour la gloire de Dieu et pour l’honneur de la Vierge Marie Notre Dames de Lourdes. Si nos cœurs accueillent l’esprit de famille qui nous unit, si nos mains expriment la générosité de nos cœurs, ce projet se réalisera et exprimera notre reconnaissance à Dieu pour tous ceux que nous recevons de lui et tout ce que nous sommes », lance l’archevêque Paul Ouédraogo à l’endroit de la population.  Toute personne physique ou morale qui voudrait laisser parler son cœur peut envoyer sa contribution  soit à travers le compte Orange Money au 77 76 94 93, soit à l’économat diocésain (contre reçu) , soit dans les économats paroissiaux ou encore par virement bancaire au numéro de compte 054034670044 au niveau de la banque Atlantique.

Agatha Boni/Bobo

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.