Les membres du gouvernement Tiao attendus à la barre à cette reprise du procès

Après le faux-départ du 27 avril dernier, le procès du dernier gouvernement du président Blaise Compaoré reprend ce jeudi 4 mai à Ouagadougou. Sauf un nouveau renvoi, cette reprise devrait permettre d’entendre les premiers accusés sur ce qui s’est passé pendant les 30 et 31 octobre 2014 pour que l’on se retrouve ce bilan d’une trentaine de morts et 88 blessés.

Les membres du gouvernement Tiao attendus à la barre à cette reprise du procès

Au terme du renvoi prononcé le 27 avril dernier par le président du tribunal de la Haute cour de justice Mathieu B. Ouédraogo, c’est ce jeudi 4 mai 2017 que reprend en principe le procès du gouvernement Luc Adolphe Tiao. Si reprise effective il y a, l’on devrait commencer à assister aux premiers témoignages des accusés par rapport à ce qui s’est passé lors des évènements des 30 et 31 octobre 2014 qui se sont soldés par une trentaine de morts et 88 blessés. Les juges tenteront de comprendre auprès des accusés les tenants et aboutissants de la répression qui s’est abattue sur les manifestants à l’occasion de ces moments historiques.

En rappel, les prévenus sont accusés de «complicité de coups et blessures volontaires et complicités d’homicide volontaire ».

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.