Après deux renvois, le procès vient encore d'être renvoyé à une date ultérieure

En principe, c’est ce lundi 15 mai que reprend le procès du gouvernement Luc Adolphe Tiao, après déjà deux renvois. Aujourd’hui encore le spectre d’un  nouveau renvoi plane sur le procès avec le boycott groupé des avocats des accusés. Après avoir  récusé sans succès des dispositions de la loi de 2015 instituant la Haute cour de justice, ils ont décidé de vider la salle d’audience, rendant problématique la poursuite des audiences.

Après deux renvois, s’achemine-t-on vers un autre ce 15 mai dans ce procès qui peine à entrer dans son vif ?

La reprise effective du procès du gouvernement de Luc Adolphe Tiao ce 15 mai 2017 dépendra deux choses. La capacité ou possibilité des accusés à trouver d’autres avocats dans les 72 heures qui leur avaient été imparties par la Haute cour de justice pour le faire. L’autre chose, la question de la saisine du Conseil constitutionnel pour s’assurer, comme l’espéraient les avocats des accusés, la constitutionnalité de la loi instituant la Haute cour de justice.  Si la justice s’est finalement décidée à laisser prospérer cette requête, il faudra au moins dix jours au Conseil constitutionnel pour se prononcer sur la question, ce qui pourrait entraîner naturellement un autre renvoi.

En tous les cas, des incertitudes pèsent sur cette reprise de ce lundi.

Joachim Batao

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.