C’est fait. Félix Tshisekedi, opposant, est devenu cinquième président de la République démocratique du Congo ce jeudi 24 janvier à Kinshasa. Proclamé vainqueur de la présidentielle du 30 décembre 2018 par la Cour constitutionnelle du pays avec 38% des voix, le fils l’opposant Etienne Tshisekedi succède au président Joseph Kabila qui a passé la main après 18 ans à la présidence. On le sait, les résultats de cette présidentielle congolaise restent contestés par un autre opposant, Martin Fayulu qui revendique la victoire avec au moins ; dit-on, 60% des voix. 

Malgré tout, cette victoire de Tshisekedi est respectée par la communauté internationale : UE, UA, Etats-unis. Conséquence : de nombreux chefs d’Etats et de diplomates occidentaux ont assisté au sacre du nouveau président congolais. En revanche, Martin Fayulu n’a pas assisté à la cérémonie d’investiture de son concurrent.

Jean Konombo

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.