Les membres de la délégation de la BAD posant avec le Premier ministre Dabiré

Une délégation de la Banque africaine de développement (BAD) a été reçue dans la matinée de ce lundi 1er avril 2019 à Ouagadougou, par le Premier ministre Marie Joseph Christophe Dabiré. Question pour eux de parler de la coopération entre la BAD et le Burkina Faso dans le cadre de la mise en œuvre des projets dont les financements ont été déjà sécurisés.

La délégation face à la presse à sa sortie d’audience

Des membres de la BAD ont rendu visite au Premier ministre Christophe Dabiré ce lundi matin dans son bureau à la Primature.  «Nous avons parlé du portefeuille de presque 400 milliards de francs CFA qui est en cours avec les grandes pour les projets d’infrastructures notamment routières qui occupent près de 53% du portefeuille», a indiqué Marie Laure Akin-Olugbade née Ndongo-Seh, directrice générale-bureau régional de développement et de prestations de services de la BAD, au sortir de l’audience. A l’écouter les discussions ont porté essentiellement sur les projets de route dont trois en cours. Pour ces trois projets, rassurera Marie Laure, les financements sont sécurisés. Donc, il n’y a pas d’inquiétude en cela. Ces deux acteurs comptent dégager les pistes, afin d’éliminer les facteurs bloquants qui sont plus préoccupants. Ce qui va leurs permettre de mener à bien le projet le plus rapidement possible pour le bénéfice des populations. Cette visite était plutôt une mission de dialogue entre l’Etat burkinabè et la BAD.

Les membres de la délégation de la BAD posant avec le Premier ministre Christophe Dabiré

Pour rendre plus clair le développement économique et social du Burkina Faso, la Banque africaine de développement  a envisagé beaucoup de projet dans les secteurs d’activités suivantes :

-l’agriculture,

-l’hydraulique

-et l’énergie.

« Cette année, nous sommes arrivés à mi-parcours de la stratégie que nous avons décidée de mettre en œuvre sur la période 2017-2021. Ce qui va d’ailleurs nous permettre de repréciser les différents projets prioritaires pour les deux années restantes».

Jean Conombo

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici