Le groupe Etat islamique dans le grand Sahara a revendiqué, dans un communiqué ce jeudi 16 mai,  l’embuscade meurtrière contre une patrouille de l’armée nigérienne. Une embuscade qui a fait, faut-il le rappeler, 29 morts et plusieurs blessés. 

C’est un communiqué publié ce jeudi 16 mai par «Amaq News Agency», l’agence officielle de presse de l’Etat Islamique (ISIS ou Daesh) que le groupe Etat islamique dans le grand Sahara (EIGS)  a confirmé ce jeudi 16 mai, avoir tendu une embuscade à des éléments de l’armée nigérienne près de la frontière malienne. Embuscade intervenue mardi dernier précisément à Balley Beri près de TongoTongo, dans la région de Tillabéri et qui a fait 29 morts et plusieurs blessés.

Moussa/ Niamey

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.