Les officiels et les lauréats de la COPAD 2019 posant pour la postérité

La Coupe panafricaine des débats (COPAD), qui se tenait depuis le 28 juillet 2019 à Ouagadougou, a livré son verdict en finale ce vendredi 2 août. Après près de quatre (4) jours d’intenses joutes verbales entre les équipes de douze pays africains, l’on a en effet assisté dans la salle des conférences de Ouaga 2000 qui opposait le Burkina Faso, tenant du titre, le Tchad.

Les officiels et les lauréats de la COPAD 2019 posant pour la postérité

Après le Sénégal, le Mali, la côte d’ivoire, le Burkina Faso accueillait la 4ème édition de la COPAD.

La finale a opposé ce vendredi matin  l’équipe du Burkina Faso, champion en titre et l’équipe du Tchad, qui est à sa première participation à la Copad. Le jury composé d’éminentes personnalités a été présidé par le Pr Henry Lopez.

Les deux pays ont débattu  autour d’un thème d’actualité et très sensible: << La force du G5 Sahel est un bouclier efficace contre le terrorisme dans le Sahel>>.

Le Tchad défendait le pour et le Burkina Faso défendait le contre, autour de ce thème, lors d’un débat d’une cinquantaine de minutes. Les supporters de ces deux pays sont sortis massivement pour soutenir leurs équipes.

Dans la salle des conférences, pleine à craquer, l’ambiance est à son comble, le suspense règne, la force des idées, l’éloquence de la parole.

Le débat tire à sa fin. Les cinquante minutes s’épuisent. Les membres du jury se retirent pour la délibération. Chacun attendait le nom de l’équipe vainqueur et le nom du meilleur débateur.

Message à la jeunesse africaine

L’ancien chef d’État Malien, SEM Traoré a passé un message à la jeunesse africaine. D’entrée du jeu, il remercie les premières dames du Faso et du Mali pour leur invitation à la finale de la Copad sur la terre des hommes intègres.

Il a souligné que la Copad est un cadre dédié à la jeunesse africaine, où la force de l’argument remporte et non l’argument de la force.

Il martèle également ses vifs remerciements à  l’endroit des premières dames qui ne cessent de travailler à la pérennisation de la Copad et aux jeunes étudiants africains pour leur grand intérêt pour les débats oratoires. Ils les encouragent à continuer dans ce sens.

Les meilleurs débateurs primés

Pour la suite de la cérémonie, tous les meilleurs débateurs de chaque match ont été primé par des enveloppes financières de l’ordre de cinquante mille (50.000) F CFA, par la première dame du Faso.

Également, un prix de meilleur des meilleurs débateurs a été désigné. Il s’agit de Mlle Salifou Bah de l’équipe du Benin qui est repartie avec une enveloppe de 250.000 F CFA. Et aussi, le prix de meilleur fairplay au Benin. Signalons aussi que l’équipe du Benin est arrivée troisième de la compétition et repart avec une enveloppe de deux cents cinquante mille (250.000) F CFA.

Après une longue délibération, témoignant  la qualité de la prestation de deux équipes, le jury désigne à l’unanimité Erwan Compaoré de l’équipe du Burkina Faso comme meilleur débateur du match. L’instant de vérité, le moment fatidique arrive. Sur le fond, équipe du Tchad à 4/7 et celle du Burkina Faso 6/7 et sur la forme du débat, le Tchad à 10 \20 et le Burkina Faso 11 \20. Ce qui fait la moyenne de 14 \20 pour le Tchad et la moyenne de 17 \20 pour le Burkina Faso. Le président du jury déclare l’équipe du vainqueur de la 4ème édition de la Copad.

Le Tchad classé deuxième

Le Tchad, classé deuxième à sa première participation à la Copad est reparti avec une enveloppe de sept cent cinquante mille (750.000) F CFA. Le Burkina Faso repart avec une somme d’un million  de franc CFA et le Trophée Mme Sika Kaboré.

Cette cérémonie de clôture de la Copad a été marquée par la présence d’invités de marque, dont l’ancien président du Mali Dioncouda Traoré et la première dame du Mali, Mme Aminata Maïga Keïta.

Mot de clôture de Mme Kaboré

Dans son mot de clôture, Mme Kaboré, épouse du président du Faso, remercie l’ensemble des équipes participantes, le comité d’organisation et tous les bonnes volontés qui ont contribués à la 4ème édition de la Copad. Elle se réjouit de la bonne organisation de la Copad. Elle adresse ses félicitations aux lauréats du Tchad et du Burkina Faso et déclare:<< votre vie est pleine d’avenir…).

Initiée par l’ONG Agir et Action pour la conscience citoyenne (ACC), la Copad est une compétition du concours-débat oratoire, lors duquel, sous la bannière de leurs pays, des jeunes leaders africains s’affirment, se découvrent et s’affrontent sur des thématiques pertinentes, sous la conduite d’un animateur. Elle souhaite un bon retour à toutes les équipes et déclare que la 5eme édition sera au Tchad.

La COPAD, faut-il le rappeler, a pris son élan à Abidjan et a grandi à Ouagadougou. En quatre ans, la Copad a passé de deux à quatre pays, de quatre à huit pays et de huit à douze pays.

Ousmane Bichara Tichero

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.