Après que la Journée nationale de l’arbre (JNA) ait plié ses bagages à Tenkodogo, région du centre-Est, le ministère de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique, sous la houlette du ministre Nestor Batio Bassière, a tenu à faire une rétrospective sur le déroulement de ladite journée. C’est pour ce faire qu’il s’est entretenu avec les hommes de media, ce 16 aout 2019 à Ouagadougou, dans le but de faire un bilan de toutes les activités menées ce jour-là et de procéder à la mise effective des chèques aux lauréats des concours des meilleures réalisations forestières et d’amélioration du cadre de vie.

Le ministre de l’environnement était face à la presse, dans la soirée de ce vendredi 16 aout 2019, dans la capitale burkinabè. Au cours de la conférence de presse, le ministre Batio Bassière a tenu à saluer l’importante mobilisation des populations des 13 régions, la forte implication des autorités nationales et régionales, des autorités coutumières et religieuses, des collectivités territoriales, des organisations de la société civile et des PTF et l’accompagnement de plusieurs sociétés de la place lors de la journée nationale de l’arbre. Il convient pour lui de donner un signal fort à la communauté nationale sur l’impérieuse nécessité pour tous, de travailler ensemble à la restauration des forêts et des terres dégradées du pays. La cérémonie officielle de la JNA à Tenkodogo, a été marquée par la nuit de l’arbre qui a reconnu les mérites des différentes catégories d’acteurs impliqués dans la gestion durable des ressources forestières, des conférences publiques, la foire d’exposition de produits forestiers et de technologies éprouvées en matière de lutte contre la désertification et la décoration d’une quinzaine de récipiendaires en reconnaissance de leurs efforts pour la sauvegarde de l’environnement.

Promouvoir les espèces locales

D’un point de vue quantitatif, la JNA a permis de mettre en terre dans l’ensemble des sites sécurisés des 13 régions, 100 000 plants principalement d’espèces locales (baobab, néré, raisinier, etc.), sans compter les multiples initiatives citoyennes de plantation par les ministères et institutions, les associations, les collectivités territoriales, les particuliers. Quant à la foire, le ministre dit qu’elle a réuni environ 70 exposants de différents produits de toutes les chaines comprenant les semences forestières, la certification, la production de plants, la transformation, les technologies et la recherche-développement. L’autre point d’intérêt dans cet entretien a concerné la nouvelle philosophie de reforestation basée sur le choix de sites sécurisés, la promotion des espèces locales et le suivi et l’entretien des plants mis en terre. Pour le ministre de l’environnement, ceci marque une rupture avec les méthodes caduques qui se sont révélées inefficaces et peu performantes en termes de résultats sur le terrain.

Signature de protocole d’accord

« J’ai instruis les directeurs régionaux de mon département de planifier dès à présent un suivi mensuel des plants mis en terre dans les sites de la JNA, la première année de plantation, en vue d’évaluer les taux de survie et de procéder au remplacement des plants morts », a déclaré monsieur Bassière tout en rassurant qu’il est aussi prévu la signature de protocoles d’accord entre le ministère en charge de l’environnement et des collectivités territoriales, pour le suivi permanent desdits sites.

A partir de la 2e édition de la JNA, informe le ministre, les sites seront mis en compétition nationale, en vue de déterminer et de récompenser les mieux entretenus. Dans la généralité, la JNA a été un grand succès nonobstant les quelques difficultés rencontrées à tous les niveaux. « Il y a eu des difficultés mais nous sommes arrivés à les surmonter », a conclu Nestor Bassière. Rappelons que l’autre moment fort de la conférence était la remise, au vu et au su de tout le monde des chèques aux cinq lauréats des six concours organisés.

Nicolas Bazié

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.