Le PDG de Ramadan hôtel, El Hadj Amidou Ouédraogo, a mis à la disposition de la mairie de l’arrondissement N°6 de Ouagadougou, des vivres pour les personnes démunies et des permis de conduire pour les près de 50 jeunes de cet arrondissement, ce 17 aout 2019.

Après avoir fait ‘’la fiesta’’ avec les cuisses des moutons le jour de la tabaski, le PDG de Ramadan Hôtel a tenu à faire un don aux ‘’nibuiida’’ ou à quelques habitants du quartier Belle ville de Ouagadougou, ce samedi 17 août 2019. Selon le maire de la mairie de l’arrondissement n°6, Jean Nacoulma, le geste est réfléchi et vient à point nommé dans une période aussi coriace que difficile pour ces populations démunies.

Le Maire Nacoulma a profité de l’occasion pour lancer un appel à l’endroit de tous ceux qui peuvent aussi faire comme Amidou Ouédraogo de le faire parce que la mairie en a besoin.

A écouter le donateur, il a, à l’occasion de la Tabaski pensé utile de permettre à ceux qui n’ont pas les moyens comme certains de fêter comme tout le monde, mais vue qu’il avait jusqu’à trois arrondissements à gracier, c’est pourquoi le tour de cet arrondissement a été amené aujourd’hui.

Le Burkina Faso à entendre le donateur Amidou traverse des moments difficiles et il est impérieux que les gens mettent les mains dans les poches pour s’épauler mutuellement.

Trouver un emploi

Ladji carreaux comme l’appellent certains a bien conscience que l’on ne peut pas tout attendre de l’Etat parce que l’Etat ne peut pas tout faire à lui seul. C’est ce qui l’a motivé ou encouragé à faire ce don de six tonnes de riz, de soixante cartons de spaghettis. Mais précisons que le PDG de Ramadan hôtel n’a pas fait que donner des vivres seulement, il a payé les frais d’inscription de cinquante jeunes pour l’auto-école.

Jean Nacoulma a demandé aux jeunes bénéficiaires qu’après l’acquisition des permis de conduire d’en faire bon usage. Une attitude qui va leurs permettre de trouver du travail avec, pour aussi contribuer dans le futur, au développement de la localité.

«Si Dieu me donne toujours la santé, ce geste ne sera pas le dernier et je voudrais aussi que les populations des 12 arrondissements que regorge Ouagadougou bénéficient de mon soutien », a confié le PDG Ouédraogo. On est tenté de confirmer qu’il y a toujours un Dieu pour les pauvres.

Nicolas Bazié

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.