Au lancement des activités de la célébration des 60 ans de l'école de Douna ce 12 octobre 2019

La population de la commune rurale de Douna, située dans la province de la Léraba, célèbrera les soixante ans de l’école primaire publique de cette localité, le samedi 2 novembre 2019. En prélude à cet événement, le Comité d’organisation a procédé au lancement officiel des activités entrant dans ce cadre, à travers le coup d’envoi du tournoi inter-écoles, le samedi 12 octobre 2019 à Douna.

Au lancement des activités de la célébration des 60 ans de l’école de Douna ce 12 octobre 2019

C’est devant une population de Douna sortie nombreuse pour la circonstance que le président du comité d’organisation, Fousseni Son, le maire de la commune, Hamidou Son, l’inspecteur de la Circonscription d’éducation de base (CEB) de Douna, Karim Siribié, représentant le ministre de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationale, ont donné le coup d’envoi du tournoi inter-écoles marquant le lancement effectif des activités commémoratives du soixantième anniversaire de l’école primaire publique de Douna. Cette cérémonie solennelle de lancement s’est déroulée en présence du chef du village de Douna, Mondjon Soura.

Placée sous le patronage du ministre de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationale, Pr Stanislas Ouaro, le parrainage du ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Pr Alkassoum Maiga, et le co-marrainage du ministre délégué auprès du ministre de l’ Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale, chargé de la Décentralisation et de la Cohésion sociale, Madiara Sagnon/Tou, le soixantième anniversaire de l’école primaire publique de Douna sera célébré sous le thème «Education et cohésion sociale ». Selon le président du Comité d’organisation l’objectif de cet événement est de contribuer au développement de l’éducation et de la formation des enfants dans ladite commune. Il s’agira, a précisé Fousseni Son, d’interpeller les parents à la scolarisation des enfants, en particulier les filles, à avoir un œil sur leurs rendements scolaires, mais aussi d’interpeller les populations vivant à la cohésion sociale, gage d’un bon développement de leur commune.

Créée en 1959, l’école primaire publique de Douna a aujourd’hui 60 ans. Pour les organisateurs du soixantième anniversaire, après plus d’un demi-siècle de vie, il est important que les fils et filles de cette localité marquent un arrêt pour rendre un hommage à leurs parents qui, par leur dévouement et leur solidarité, ont pris l’initiative de construire une école  avec l’accompagnement de l’Etat burkinabè, afin d’offrir un cadre d’apprentissage de connaissances à leurs progénitures. «Le programme de célébration prévoit une conférence publique sur l’éducation et la cohésion sociale, une remise de matériels didactiques, une récompense des meilleurs élèves et enseignants, et un hommage aux anciens élèves et maîtres», a annoncé Fousseni Son.

Au cours du lancement, le représentant des membres d’honneur du soixantième anniversaire, Paulin Kara, a félicité le comité d’organisation et l’ensemble des acteurs impliqués. Il a, par ailleurs, salué la présence du chef de village de Douna et a appelé à l’unité des filles et fils de la localité.

L’inspecteur de la CEB de Douna, Karim Siribié, a au nom du patron de l’évènement traduit lui aussi sa reconnaissance au comité d’organisation et aux initiateurs de cet événement. « Les mots nous manquent pour remercier cette honorable initiative des filles et fils de Douna pour la reconnaissance de l’œuvre éducative dans cette école », a-t-il souligné.

Le tournoi inter-écoles, qui a démarré, oppose les 12 écoles primaires publiques de la commune. La finale de ce tournoi se jouera dans la soirée du samedi 2 novembre prochain.

Bakary SON

(Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.