On le disait enlevé par des individus non identifiés, mais il est finalement dans les mains de la police

L’on en sait un peu plus sur ce qui était encore qualifié ce matin d’enlèvement de l’activiste burkinabè Naïm Touré par des individus non identifiés. Déjà, en milieu de journée, l’interpellation de M. Touré par la police a été confirmée par plusieurs sources dont celle de son avocat Prosper Farama cité par plusieurs médias.

On le disait enlevé par des individus non identifiés, Naïm Touré est finalement dans les mains de la police

«Dans le cadre des investigation d’une enquête en cours, monsieur Touré  Naïm a fait l’objet d’une interpellation par les services de la police nationale dans la nuit du 12 au 13 novembre 2019. Cette interpellation qui fait suite à des publications faites par l’intéressé sur les réseaux sociaux, vise à concourir à  la manifestation de la vérité, relativement à l’enquête ouverte qui se déroule sous le contrôle de la justice. Le directeur général de la police salut la collaboration citoyenne et quotidienne des populations dans l’œuvre  commune d’édification d’un Burkina Faso de paix et de sécurité», précisera plus tard la direction générale dans un communiqué de presse».

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.