Représentants des OSC V4CP et parlementaires posant pour la postérité à l'issue de l'ouverture de leur rencontre de Ziniaré

C’est assurément un pas supplémentaire dans le renforcement de la collaboration entre les Organisations de la société civile (OSC) du Programme voix pour le changement (V4CP) et les députés de l’Assemblée nationale pour plus d’accès des populations aux services et équipements d’énergies renouvelables de qualité qui a été franchi ce 20 décembre à Ziniaré, chef-lieu de la région du Plateau central. Leur rencontre d’échanges de ce vendredi a en effet permis de dégager un certain nombre de pistes.

Le présidium de l’atelier d’échanges avec les députés. De de gauche à droite : le coordonnateur du V4CP Mahamadou Badiel, le représentant du président de l’Assemblée nationale Moussa Zerbo et le secrétaire exécutif d’AGEREF C/L Mamadou Karama

«Quelles contributions des députés pour améliorer l’accès des populations aux services et équipements d’énergies renouvelables de qualité au Burkina Faso ? ».

C’est sur ce thème qu’ont porté ce vendredi 20 décembre 2019 à Ziniaré l’atelier d’échanges entre les représentants des  Organisations de la société civile (OSC) du Programme voix pour le changement (V4CP) et les députés de l’Assemblée nationale.

Des participants parlementaires à la rencontre d’échanges sur l’accès aux services énergétiques de qualité

La rencontre a permis aux députés de renforcer leurs connaissances sur les énergies renouvelables, d’exprimer aussi leurs préoccupations et de réaffirmer leur engagement à œuvrer pour un meilleur accès des populations aux services et équipements d’énergies renouvelables de qualité.

«Ensemble, on est plus fort »

Le député Moussa Zerbo a réaffirmé l’engagement des parlementaire sur la question

Nous saluons la synergie d’action des organisations de la société civile du programme V4CP qui vise une prise en compte effective des populations aux services énergétiques de qualité, a souligné le député Moussa Zerbo, représentant du président de l’Assemblée nationale.

«Nous devons être un acteur clé de cette dynamique. Les députés ne ménageront aucun effort sur la question. C’est ensemble avec tous les acteurs que nous pourrons apporter un changement en faveur de l’accès des populations aux services énergétiques de qualité. Ensemble, on est fort », a-t-il soutenu à la clôture, promettant de transmettre les préoccupations des OSC V4CP à qui de droit.

«Notre présence ici traduit notre engagement sur cette question d’intérêt général de l’accès des populations aux services énergétiques de qualité», a-t-il  en outre rassuré.

Des attentes des OSC V4CP vis-à-vis des parlementaires

Le coordonnateur du Programme V4CP Mahamadou Badiel, a exprimé l’attente des OSC vis-à-vis des députés

Vis-à-vis des parlementaires les OSC du Programme voix pour le changement nourrissent des attentes dans le cadre de leur plaidoyer collaboratif destiné à favoriser l’accès effectif des populations aux services et équipements d’énergies renouvelables de qualité au Burkina Faso.

«La présente rencontre va permettre de poursuivre les réflexions avec les élus nationaux en vue de susciter davantage leur engagement pour un meilleur accès des populations, surtout en milieu rural, aux services et équipements de qualité», a indiqué à l’ouverture le coordonnateur du Programme V4CP, Mahamadou Badiel.

«Les députés constituent un maillon de transmission entre les populations et l’exécutif. Ils peuvent donc enregistrer les doléances et les répercuter auprès du gouvernement. Les députés participent à l’adoption des politiques publiques. Et pour que notre plaidoyer porte, il nous faut l’accompagnement des parlementaires», assurera pour sa part le secrétaire exécutif de l’Association de gestion des ressources naturelles et de la faune de la Comoé-Léraba (AGEREF\CL). Les parlementaires sont tellement importants dans le dispositif du plaidoyer des OSC V4CP qu’ils ont déjà été rencontrés à plusieurs reprises.

Autres acteurs importants

Représentants des OSC V4CP et parlementaires posant pour la postérité à l’issue de l’ouverture de leur rencontre de Ziniaré

Un autre acteur important de la question, le ministère de l’énergie représenté à la rencontre par Kibsa Issaka Nong-Nogo, directeur général des énergies renouvelables, qui a réaffirmé l’engagement de son département ministériel à faire en sorte que tous les villages du pays aient accès à l’énergie à moyen et long termes. Etaient également représentés les ministères de l’Education nationale et de la promotion des langues nationales, le ministère de jeunesse et de l’emploi.

L’importance de la formation professionnelle, la prise en compte de son coût et  l’insertion des jeunes formés à travers l’allocation de budget conséquents, ont été maintes fois relevées au cours des discussions.

Principales recommandations

«Pour plus d’efficacité, en 2020, le ministère de l’économie, des finances et du développement ; le ministre de la santé sont concernés par le plaidoyer», a annoncé Gilbert Kazinga, expert énergies renouvelables du Programme V4CP.

Comme principales recommandations à l’issue de cette rencontre d’échanges avec les députés, l’on peut retenir l’encadrement, le suivi et l’insertion professionnelle des jeunes formés sur le tas ou non dans le domaine des énergies renouvelables pour éviter qu’ils ne viennent grossir les rangs des chômeurs. La consignation écrite des engagements pris par les parlementaires sur la question de l’accès des populations aux services et équipements énergétiques de qualité afin de favoriser leur mise en œuvre effective.

Le Programme V4CP qui bénéficie du soutien financier du ministère néerlandais des Affaires étrangères, est mise en œuvre dans son volet énergies renouvelables au Burkina Faso par 3 OSC que sont : AGEREF\CL ; CEAS Burkina-Association centre écologique Albert Schweitzer- et  l’Organisation catholique pour le développement et la solidarité de Dédougou.

Le Programme comprend également un volet sécurité alimentaire et nutritionnel et un autre volet sur le pastoralisme.

Martin Philippe

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici