Le colonel Major Wattao s'en est allé à 53 ans

La nouvelle est tombée ce lundi matin en provenance de New York où il avait été transféré pour des soins. Il s’agit du décès du colonel Issiaka Ouattara, alias Wattao, ancien chef rebelle et commandant de zone.

Le colonel Major Wattao s’en est allé à 53 ans

Le colonel Issiaka Ouattara, alias Wattao, ancien chef rebelle et commandant de zone n’est plus. En effet, l’emblématique et populaire soldat de la rébellion ivoirienne de 2002  est décédé dimanche à New York des suites d’une maladie, selon l’Agence ivoirienne de presse (AIP). Il a cassé ainsi à 53 ans son galon, pour paraphraser une expression bien connue.

Ancien chef de guerre des Forces nouvelles, un groupe de rebelles ivoiriens, M. Ouattara a été un des acteurs importants de la crise politico-militaire en Côte d’Ivoire, de 2002 à 2011, lui qui a été promu le 18 décembre dernier, colonel-major de l’armée ivoirienne.

«L’irréparable s’est produit. L’un des piliers du 19 septembre 2002 s’est effondré. Je dis bien un des piliers. Je pense à ses enfants et toute sa grande famille», lui a rendu hommage dans un tweet, un de ses compagnons de lutte dans la rébellion, Guillaume Soro, promettant d’y revenir en large.

Philippe Martin

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici