Le Premier ministre, Albert Ouédraogo, a effectué, ce samedi 30 juillet 2022, une sortie-terrain à Manga, dans la province du Zoundwéogo, dans le cadre de l'opération "Mana mana''

Le Premier ministre, Albert Ouédraogo, a effectué, ce samedi 30 juillet 2022, une sortie-terrain à Manga, dans la province du Zoundwéogo, dans le cadre de l’opération « Mana mana : mon acte patriotique pour ma ville « . Il est allé encourager et saluer les populations, pour l’adhésion à cette opération qui entend assainir leur cadre de vie, à travers le renforcement de l’engagement citoyen.

Après Ouagadougou pour le lancement et la deuxième phase, puis Koudougou pour le troisième acte, le Premier ministre, Albert Ouédraogo, a fait le déplacement de la ville de Manga, chef-lieu de la région du Centre-sud, pour le quatrième rendez-vous de l’opération « Mana mana »: mon acte patriotique pour ma ville ».

Accompagné des autorités régionales avec à leur tête le Gouverneur de la région du Centre-sud, Massado Yvette Nacoulma/Sanou, le Chef du Gouvernement, Albert Ouédraogo, a arpenté différents artères de la cité de l’épervier pour donner l’exemple sur la nécessité de lutter contre l’insalubrité.

Pour ce faire, trois sites ont été choisis pour cette opération. Il s’agit de l’Hôtel administratif, du Lycée provincial Naaba Baongo et du Stade régional.

C’est un Premier ministre qui a eu pour leitmotiv de sensibiliser les populations sur la nécessité d’assainir leur cadre de vie en donnant l’exemple, car il a été au four et au moulin, pour le nettoyage de ces trois sites.

Désherbant par-ci ou poussant une brouette remplie d’ordures par-là, ou encore donnant des coups de râteaux par endroits, Albert Ouédraogo a véritablement montré la voie  à suivre.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la population de Manga est sortie en grand nombre pour cette opération, en se mobilisant pour assainir son cadre de vie.

A l’issue de cette opération, c’est sur une note de satisfaction, au regard de la forte mobilisation, que le Premier ministre a salué cette adhésion citoyenne.

« Je me réjouis de constater que les populations de la région du Centre-sud se sont mobilisées pour cette opération. Je tiens à souligner que l’opération « Mana Mana » que nous avons lancée le 30 avril dernier, est une opération d’envergure nationale. Elle ne concerne pas seulement Ouagadougou, mais elle concerne toutes les localités de notre pays. Je tiens également à féliciter les autorités régionales et coutumières pour leur implication dans la réussite de cette opération », a-t-il exprimé.

Du reste, il a appelé les populations de la région du Centre-sud et à travers elles, toutes les populations du Burkina Faso, à ne pas seulement se limiter à cette opération, mais qu’elles soient des actrices de la lutte contre l’insalubrité dans nos villes et campagne.

Après avoir lancé un appel aux populations de notre pays pour la pérennisation de cette opération, Albert Ouédraogo a insisté sur le fait qu’elle est un facteur de cohésion sociale.

« Si nous pouvons nous mettre ensemble pour nettoyer nos localités, il n’y a pas ce que l’on ne peut pas faire ensemble », a-t-il insisté.

Pour le Gouverneur de la région, les populations du Centre-sud ont, à travers cette mobilisation, marqué leur adhésion à cette initiative d’engagement citoyen, car, en plus de la province du Zoundwéogo, les autres provinces que sont le Nahouri et le Bazèga étaient au même moment également mobilisées pour cette noble cause.

« Le mot d’ordre a été suivi, car il y a une déconcentration de l’opération au niveau régional, provincial, départemental et communal. Notre ambition, dans les mois à venir, est d’étendre l’opération dans les secteurs, dans les villages, pour que cette initiative soit implémentée jusqu’au niveau ménage. Nous nous engageons à faire compter notre région parmi les plus propres au Burkina Faso », a affirmé Massado Yvette Nacoulma/Sanou.

De retour de son déplacement de Manga, le Chef du Gouvernement a marqué une halte au secteur 50 à l’Arrondissement 11 de Ouagadougou, en vue de féliciter les habitants qui ont procédé au nettoyage du marché du quartier Karpala, en particulier le ministre des Affaires religieuses et coutumières, Issaka Sourwema, la Délégation spéciale, ainsi que les associations de jeunes et de femmes.

DCRP/Primature

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.