Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a accordé le 3 janvier 2016, une interview à Africa 24 au cours de l’émission « Face à nous ». Il a parlé des grands dossiers judiciaires, notamment celui de Thomas Sankara.Affi-Nguessan

Le tout nouveau président burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré a indiqué que la lumière doit être faite sur tous les crimes: « c’est ce que chaque Burkinabè demande, pas seulement par rapport au dossier Sankara, c’est que la lumière soit faite sur tous ces crimes. »

A l’en croire, au-delà des dossiers anciens, la justice doit être dite sur les victimes de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014.

« Nous devons travailler à ce qu’il y ait de la transparence, parce que le peuple burkinabè aujourd’hui a eu marre de l’opacité dans le traitement de tous ces dossiers », a-t-il avancé.
Selon Roch Kaboré, son équipe et lui n’ont d’autres choix que de faire la lumière sur toutes ces questions.

Anderson Koné
BURKINADEMAIN.COM

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici