La police nigérienne a arrêté 17 Koglweogo, ce 7 juillet 2016 à Sebba (Nord). Les raisons, ils ont pénétré dans le territoire nigérien à la recherche de deux présumés braqueurs, a annoncé l’AIB.
kol I

Les Koglweogo (groupe d’autodéfense), avec en leur possession 14 fusils de chasse et 10 motos, ont été gardés à vue pendant près de deux heures, avant d’être remis à la police burkinabè.

Selon des sources sécuritaires burkinabè, ces Koglweogo se sont retrouvés au Niger à la recherche de deux présumés braqueurs, qui venaient de spolier le père de trois d’entre eux sur l’axe Dori-Sebba.

Le nouveau gouverneur de la région du Sahel, le colonel-major Peguy Hyacinthe Yoda leur a demandé de se conformer aux lois en vigueur, comme recommandé par les plus hautes autorités burkinabè.

La police burkinabè a libéré les Koglweogo mais elle a retiré les engins qui n’avaient pas de papiers et les fusils.

Burkina Demain
Source: AIB

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici