La Direction générale des impôts organise du 10 au 12 octobre 2016 un séminaire de formation à Ouagadougou sur le thème central « L’échange de renseignements comme moyen efficace de lutte contre la fraude et l’évasion fiscales internationales : le rôle des inspecteurs vérificateurs ».

impots
Le séminaire est animé par le Secrétaire du Forum mondial; il va permettre de renforcer la mobilisation efficiente des ressources.
Et les séminaristes, outillés sur l’infrastructure de l’échange de renseignement qui connaît une évolution, vont aller en croisade contre la fraude et l’évasion fiscales internationales. Des explications du Directeur général des impôts, Adama Badolo, sortiront de cette formation, des vérificateurs, des inspecteurs vérificateurs, des inspecteurs enquêteurs, des inspecteurs chargés de la programmation et ceux de l’unité d’échanges du renseignement.
Selon lui, les risques fiscaux sont devenus plus présents en raison de l’internationalisation de l’économie, avec de nouveaux procédés de fraudes et d’évasion fiscale.
« On peut noter le cas des prix de transfert, une pratique rencontrée dans les entreprises multinationales ou des groupes de sociétés. Les entreprises peuvent transférer leurs bénéfices fiscaux d’un pays à un autre dans le but d’échapper à la charge fiscale », a-t-il expliqué, en poursuivant que les prévisions budgétaires assignées à la DGI pour l’année 2016 ne sauraient être atteintes en laissant les fraudeurs nationaux et internationaux ruiner les modestes ressources du pays.
.
« L’adhésion au Forum mondial et la participation à l’examen par les pairs ont permis à notre pays de renforcer son dispositif juridique et organisationnel en matière d’échange de renseignements », a déclaré Celine Yonaba, représentante du ministre des finances et du développement.

Le forum mondial est un organisme international regroupant 135 pays et territoires appelés juridictions, avec 21 pays africains. Son objectif est d’établir la transparence fiscale, promouvoir la coopération fiscale et un échange effectif de renseignements entre les administrations focales.

Joachim Batao
Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.