Le s membres du comité d'organisation étaient fortement mobilisés pour présenter leur projet aux hommes de média

Le Partenariat national de l’eau (PNE), en collaboration avec ses partenaires, tiendra le 2 décembre 2016 à Ouagadougou une nuit de remise de trophées aux acteurs méritants du secteur de l’eau et de l’assainissement au Burkina Faso. Cette première édition de  la nuit de remise des trophées de l’eau et de l’assainissement est placée sous le patronage de Salifou Diallo, président de l’Assemblée nationale. Le comité d’organisation de l’événement a animé un point de presse ce mardi 8 novembre 2016.

Dibi Millogo, président du comité d'organisation des TEA 2016, au sortir de la conférence de presse. A ses côtés, la présidente du jury, le Pr Mamounata Belem
Dibi Millogo, président du comité d’organisation des TEA 2016, au sortir de la conférence de presse. A ses côtés, la présidente du jury, le Pr Mamounata Belem

«Les trophées de l’eau et de l’assainissement (TEA) 2016 ont pour objectif de permettre l’identification des actions pertinentes dans le secteur de l’eau et de l’assainissement, afin de reconnaître et d’honorer les efforts consentis par les personnes physiques et morales qui sont soit à la base ou ont contribué à la réalisation de ces actions. Les trophées ambitionnent de donner de la visibilité et de promouvoir le secteur eau et assainissement comme secteur au cœur du développement durable».

C’est en ces termes que DibiMillogo, président du comité d’organisation des TEA 2016, a expliquél’objectif principal de l’événement qui aura lieu dans la nuit du 2 décembre 2016 à Ouagadougou. Entouré des membres du comité d’organisation, tous des personnalités du secteur de l’eau et de l’assainissement, le président du Partenariat national de l’eau (PNE) a dévoilé à la presse les tenants et aboutissants de cette première édition des trophées de l’eau et de l’assainissement.

Ainsi, l’initiative vise de façon spécifique les objectifs suivants :

-Promouvoir la Gestion intégrée des ressources en eau (GIRE) au Burkina Faso ;

-Créer/favoriser une synergie d’actions afin de stimuler les acteurs à s’investir dans le domaine de l’eau et de l’assainissement ;

-Contribuer à l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD) en traitant des thématiques actuelles afin de donner des orientations pour l’amélioration des actions du secteur ;

-Mettre en exergue la contribution du secteur de l’eau au développement du Burkina Faso ;

-Constituer un pool (lauréats) de réflexion prospective sur les problématiques du secteur de l’eau et de l’assainissement ;

-Lever des fonds pour la réalisation du projet pilote «solution by children».

 

5 catégories et des prix spéciaux

Le s membres du comité d'organisation étaient fortement mobilisés pour présenter leur projet aux hommes de média
Le s membres du comité d’organisation étaient fortement mobilisés pour présenter leur projet aux hommes de média

 

Pour cette première édition des trophées de l’eau et de l’assainissement, cinq catégories sont retenues. Dans la catégorie 1 qui porte sur la valorisation des ressources en eau, deux trophées seront décernées.  La catégorie 2 est relative à la promotion de l’assainissement et des bonnes pratiques d’hygiène au Burkina Faso. La catégorie 3 concerne le meilleur investissement financier dans les secteurs EA. Dans les catégories 2 et 3, deux trophées seront donnés dans chacune d’elles. La catégorie 4 concerne la recherche et l’innovation et la catégorie 5, le leadership dans le secteur. Un trophée sera décerné dans chacune de ces deux dernières catégories.

Les organisateurs ont annoncé également des prix spéciaux dont un prix spécial presse destiné à récompenser le journaliste qui se sera le plus illustré à travers sa production dans le secteur de l’eau et de l’assainissement.

Des membres du comité d'organisation au cours de la conférence de presse
Des membres du comité d’organisation au cours de la conférence de presse

Pour la proposition des nominés, des acteurs du secteur de l’eau et de l’assainissement ou de tiers personnes ont la possibilité de proposer des lauréats. Ils peuvent envoyer les noms sur le site PNE-BF (www.pneburkina.bf). Les critères d’éligibilité seront précisés d’ici là. Mais, des propositions de nominés venant de tiers personnes devraient déjà comporter des éléments de CV ; des éléments de résultats ; des personnes de références pour le témoignage ; des éléments d’appréciation. Pour la présente conférence de presse, le président du comité d’organisation de TEA 2016 était entouré de personnalités du secteur de l’eau qui ont participé activement aux échanges.

Il s’agit, entre autres, du Pr Mamounata Belem, présidente du jury de la première édition des TEA et ancien ministre de l’eau et de l’assainissement ; de Juste Nansi de IRC Burkina, rapporteur du jury ; de Dieudonné Nikyèma de BERA, président du comité de proposition et de sélection des nominés ; de Emma Marie Stelle Palm du ministère de l’eau et de l’assainissement ; de Lamine Kouyaté, ancien directeur général de l’ONEA ; du Dr Lakhdar Boukerrou de USAID, membre du jury ;  de Sidi Coulibaly du Partenariat régional de l’eau Afrique de l’Ouest.

Grégoire B. Bazié

Burkina Demain

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici