Le président par intérim du MPP, SalifouDiallo

Le parti au pouvoir le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) et ses alliés de la majorité ont animé une conférence de presse, ce samedi 3 décembre 2016 à Ouagadougou. Il s’est agit, disent-ils, de faire un bref bilan de leur année de gestion.

Le président par intérim du MPP, SalifouDiallo
Le président par intérim du MPP, SalifouDiallo

A l’occasion, le président par intérim du MPP, Salifou Diallo, est revenu sur la polémique des tablettes offertes aux députés par la société chinoise, Huawei : « Nous n’avons jamais reçu de tablettes d’une société quelconque, mais plutôt du ministère du Développement de l’économie numérique et des Postes. On s’en fou d’où ça vient. Personne ne peut corrompre les députés burkinabè avec des tablettes ». Et d’ajouter: « on a même pas lu la marque qui était écrite sur les cartons »; croyez-vous qu’on peut corrompre des députés burkinabè avec des tablettes ? Et de demander : Est-ce qu’il est interdit au gouvernement de remettre des cadeaux aux députés ?

Joachim Batao
Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici