Dans la déclaration ci-après, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) se prononce sur l’état de santé du Général Djibrill Bassolé, suite à la publication de la NAFA. Lisez plutôt!Logo MPP

Par voie de presse, comme tous les citoyens burkinabè, les militants du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) ont appris la dégradation de l’état de santé du Général Djibril BASSOLET, actuellement détenu à la MACA. Un communiqué émanant de la NAFA, accuse expressément le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) d’être responsable de cette situation du Général BASSOLET.

Ce communiqué demande la cessation immédiate de l’instrumentalisation du dossier Djibril BASSOLET par le pouvoir du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP).

Cette affirmation accusant notre parti est gratuite et sans fondement. Le MPP n’a de cesse d’affirmer son principe d’attachement à l’indépendance de la justice. Faut-il le rappeler si besoin en était que l’arrestation de Djibril BASSOLET s’est opérée avant l’avènement du Mouvement du Peuple pour le Progrès(MPP) au pouvoir.
Aussi, tient-il à réaffirmer qu’il n’est ni de près ni de loin concerné par son arrestation et encore moins par son état de santé.

Le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) rejette catégoriquement les allégations mensongères et outrancières de la NAFA.
En dépit de nos divergences politiques et idéologiques avec la NAFA, le MPP souhaite un prompt rétablissement au Général Djibril BASSOLET.

Le secrétariat à l’Information et à la Communication

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.