Le ministre de la Sécurité intérieure, Simon Compaoré, a réagi , le 31 mars 2017 à Ouagadougou, à une question orale sans débat au cours d’une séance plénière de l’Assemblée nationale.auto

Il a indiqué que 22 véhicules ont été retrouvés et 31 autres sont toujours recherchés , en précisant qu’il s’agit plutôt de 53 véhicules qui avaient disparu du parc auto de la présidence du Faso.

A l’entendre, 9 voitures ont été déposés au camp CRS de Ouagadougou et 13 autres à la présidence du Faso. Cela dit, il a révélé qu’il est difficile de retrouver les 31 autres véhicules, car ils n’avaient pas fait l’objet d’une attribution et ils étaient gérés en pool .

« Même pour les véhicules qui ont été retrouvés, il faut que la justice nous dise qui est responsable de leur disparition et que le gouvernement prenne les mesures adéquates », a souhaité le président de l’Assemblée nationale, Salifou Diallo .

A noter que le 23 mai 2016, un communiqué du ministre d’Etat, ministre de la Sécurité intérieure donnait un ultimatum de deux semaines aux détenteurs de 57 véhicules disparus du parc automobile de la présidence du Faso sans qu’aucun document n’ait été établi pour qu’ils les déposent au camp CRS de Dassasgho à Ouagadougou.

Anderson Koné
Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.